Avec la mort de Léon Zami, c’est une figure du monde politique martiniquais qui s’en est allée

Vues : 18

Léon Zami s’est éteint à l’âge de 83 ans mardi soir à Fort de France. Ancien syndicaliste à la CGT, il rejoint le Parti Progressiste Martiniquais l’année de sa création par Aimé Césaire, en 1958. Il a été adjoint au maire de Fort-de-France pendant une dizaine d’années, il devient, de 1985 à 2001, conseiller général du canton 7 du chef-lieu.

Ancien cadre d’EDF, Léon Zami assure la vice-présidence du conseil général de 1995 à 2001 et devient le bras droit du président Claude Lise.  Léon Zami est décédé à l’âge de 83 ans des suites d’une longue maladie, à l’hôpital.

Avec la mort de Léon Zami, c’est une figure du monde politique martiniquais qui s’en est allée.

Notre parti mais aussi notre pays vient de perdre un grand Monsieur : Léon ZAMI nous a quitté. Membre éminent du PPM, ancien conseiller général de Fort de France, ancien adjoint à Aime Césaire, Léon est resté toute sa vie un militant et un syndicaliste exemplaire, loyal et fidèle a Aimé Césaire, et à son Parti. Très apprécié de tous ses camarades, Léon nous manquera très fort. Affectueuses condoléances a toute sa famille et en particulier à Patricia. Catherine Conconne