Barack Obama, la presse américaine le surnomme «le beau renard argenté», la métamorphose réussie de l’ancien président

Désormais la pressetransatlantique surnomme l’ancien président américain : «le beau renard argenté» quand les citoyens de la première puissance mondiale Donald Trump, , qualifiait il y a deux ans, du «mal déguisé en « chef » du monde libre».

Le président Obama a gagné tous ses cheveux gris et toutes les rides de son visage au service de notre pays et au mieux de ses capacités. Je n’étais pas toujours d’accord avec lui, et j’ai souvent souhaité qu’il en ait fait plus, mais il a fait de son mieux. Son visage marqué et ses cheveux gris sont des cicatrices de bataille, et il les porte avec une fierté et un honneur discrets.  Trump, d’autre part, porte son faux bronzage et sa teinture pour cheveux dans une démonstration grandiose de ce qu’il a fait de lui-même: un sac de suif esquivant le projet, mal déguisé en «chef» du monde libre. 

Voilà la comparaison est faite et Barack Obama continue à susciter la fierté d’être américain même si depuis son élection en novembre 2008, l’époux de Michelle Obama s’est métamorphosé.

Mardi 14 avril, une nouvelle sortie de Barack Obama a rappelé à l’Amérique toute entière que leur ancien président continuait à se bonifier avec l’âge. Comme dans  la vidéo d’approbation de son ancien vice-président Joe Biden à la présidentielle de novembre prochain, ses fans redécouvraient l’ancien commandant en chef totalement gris, visiblement avec toujours la même côte de popularité.

Soutien  à Joe Biden – (Endorsement of Joe Biden)

 Le vendredi 24 avril, en pleine pandémie de coronavirus, arborant «fière allure» le président Barack Obama, 58 ans est apparu sur Twitter pour parler des luttes raciales et d’autres problèmes inhérents à la communauté noire américaine. Une agréable surprise pour les internautes qui suivaient cet échange  avec grand intérêt et observaient le port altier de l’ancien président américain.

Avec son aisance légendaire, Barack Obama, «le beau renard argenté» a discuté de problèmes importants avec la MBK Alliance, une organisation qui se donne comme objectif d’améliorer «les résultats des garçons et jeunes hommes de couleur en optimisant leurs prédispositions tant au niveau national que local», laisse entendre la Fondation depuis sa page Twitter. Son but étant également de soutenir moralement et financièrement les  «moments difficiles» qu’ils pourraient traverser, tout en les félicitant pour leur «résilience» et leur «endurance» indiquent les fondateurs.

«Vous et vos collègues universitaires, vos collègues et vos amis, prenez le temps de réfléchir au fait que vous entrez dans un monde compliqué avec beaucoup de défis», a déclaré Barack Obama, lors de la réunion. «C’était difficile avant et la situation deviendra encore plus compliqué. Mais la bonne nouvelle, c’est que vous avez eu des expériences qui vous rendent plus résilient, vous rendent plus dur, vous rendent plus créatif, vous obligent à utiliser votre force et vous permet de réfléchir pour progresser. Et si vous exploitez ce qui est déjà en vous, vous aurez en fait une longueur d’avance. » expliquait Barack Obama dans la vidéo diffusée via Twitter qui a été vue plus d’un million de fois.

Barack, Michelle, Sasha et Malia Obama en 2009

À l’instar de Barack Obama, son épouse Michelle s’occupe à rendre plus attractive et plus ludique la période du confinement et livre chaque semaine des conseils de lecture via son compte Twitter :

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram
Image Twitter