Barack Obama le traite d’« abruti », Kanye West devient l’ami de Donald Trump

Vues : 2060

En 2009, excédé par sa conduite aux MTV Vidéo Music Awards, le Président américain, Barack Obama aurait traité Kanye West, d’ « abruti ». Le mari de Kim Kardashian semblait mécontent que la chanteuse de country, Taylor Swift ait reçu une récompense lors de cette soirée mémorable.

Grande star dans le monde de la musique country, Taylor Swift était à l’époque une artiste émergente de la pop quand elle remporte le prix MTV VMA Video of the Year pour « You Belong With Me ». Kanye West indigné, interrompt le discours de remerciement, lui arrachant le micro pour lui expliquer devant une assistance médusée que « Beyoncé avait l’une des meilleures vidéos de tous les temps » pour « Single Ladies ». Taylor Swift, sans voix devant une telle agression, déclarait dans les journaux, qu’elle avait « été blessée ».

Les autres stars présentes et choquées, ont dénoncé le comportement irrespectueux de Kenny West et le président Barack Obama l’aurait sévèrement réprimandé, le traitant d’ « abruti ».

Dès cette période, Kanye West qui reprochait, entre autres, à Barack Obama, de ne l’avoir jamais invité à la Maison Blanche, en veut à l’ancien président. Le rappeur devient proche du républicain Donal Trump durant la dernière campagne électorale puis s’affiche ouvertement avec le nouvel élu de la Maison Blanche.

A New York, Mardi 1er mai 2018, durant plus d’une heure dans l’émission « The Breakfast Club » de la radio Power 105.1, le rappeur s’est montré violent sur le thème de la lutte contre l’esclavage, en prenant comme exemple, l’effigie d’Harriet Tubbman (esclave marron aux USA), sur le billet de 20 dollars US :  « C’est comme tous les films d’esclaves. Pourquoi tu dois continuer à nous rappeler l’esclavage? »

Étonnement et sidération aux Etats-Unis.

Pour calmer les esprits, le rappeur a tenté d’adoucir son message auprès des journalistes du Site TMZ, mais a déclenché une nouvelle salve de protestations et de tirs.

Sur le site TMZ, Kennye West a déclaré : « On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans ? Ça ressemble à un choix ». Et l’artiste d’ajouter : « Nous sommes dans une prison mentale. J’aime le mot « prison » parce que « esclaves » est trop lié aux Noirs ».

Van Latham de CNN a réagi en disant à l’artiste Kanye West : «  Nous autres (Noirs) faisons face à toutes sortes de menaces. La marginalisation que nous subissons découle de ces quatre cents années d’esclavage dont vous dites qu’elle est un choix de notre peuple ».

L’association de défense des droits civiques tient à éclaircir, ce qu’elle pense être de fausses informations, car : « Le peuple noir a combattu l’esclavage dès le moment où il a mis pied sur le continent (américain) ».

Sur les réseaux sociaux , Simone D. Sanders (ci-dessus), chroniqueuse sur CNN, pense que : « Kanye West est la caricature dangereuse d’un Noir « libre-penseur » en Amérique. Je suis dégoûtée et j’en ai marre.)»

Certains expliquent les dérapages du rappeur par sa maladie. Il est suivi pour une dépression nerveuse depuis deux ans. Kanye West ne prend plus régulièrement ses médicaments.

Quant à Snoop Dogg, selon le chanteur californien, tout est de la faute de Kim Kardashian, son épouse : « Depuis qu’il est avec Kim Kardashian, il a changé ! »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


ImagesTMZ/Pinterest/MailyOne/MontageImages C’news Actus Dothy