Barrage forcé à Case-Pilote : les motards jugés ultérieurement

Les cinq hommes suspectés de faire partie des motards qui avaient forcé un barrage routier en mai dernier, devaient être jugés hier. Mais plusieurs éléments n’ont pas permis à l’audience d’avoir lieu. L’affaire est renvoyée au 4 novembre 2015.

Tout le monde se souvient de ces images : plusieurs deux-roues qui foncent sur un barrage routier de la gendarmerie à Case-Pilote, le 24 mai dernier. Sur le coup les gendarmes n’avaient pu faire aucune interpellation pour des raisons de sécurité. Mais après quelques mois d’enquête les forces de l’ordre ont réussi à interpellé cinq jeunes homme suspectés d’y avoir participé.

L’un des avocats a demandé le renvoi de l’affaire car il n’a pas eu une copie du dossier dans un délai convenable. Une demande acceptée par le tribunal correctionnel de Fort-de-France. A cela s’ajoute la grève des avocats qui protestent contre le système de l’aide juridictionnelle. La prochaine audience aura lieu le 4 novembre prochain. C’est alors que la lumière sera faite sur cette affaire.

A.G

Photo d’illustration