Beaucoup de questions après le suicide d’un militaire interpellé avec 4 kilos de cocaïne à Orly

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, France, Guyane
Mots clés : ,

C’est au moment où une policière lui amenait son repas en cellule que le militaire âgé de 33 ans a dérobé l’arme de service de la fonctionnaire et s’est tiré une balle dans la tête indique l’Agence France Presse.

Une information reprise par toute la presse nationale dont le Parisien, et qui choque. Le soldat du 9e régiment d’infanterie de marine de Guyane avait été placé en garde à vue mercredi 23 décembre. 4 kilos de cocaïne avaient été retrouvés sur lui à Orly alors qu’il arrivait de la Guyane explique encore le parquet de Créteil

C’est pendant son transport à l’hôpital qu’il est décédé. L’Inspection générale de la police est saisie pour enquête. Ce triste épisode s’est produit alors que le militaire était en permission.
Le transport de drogue devient de plus en plus important de la Guyane vers Paris.

Les passeurs sont de plus en plus nombreux. Le 16 août 2020, le maire d’Apatou, commune de la Guyane, Paul Dolianki, avait été interpellé à Orly en possession de 2,5 kg de drogue.

Après trois jours en garde à vue, l’élu a été mis en examen pour « infraction douanière », mais pas pour trafic de stupéfiant comme requis par le parquet.