Black Lives Matter : Désormais ce sera « tolérance zéro » face au racisme, estime Serge Letchimy

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique, Monde
Mots clés : ,

Serge Letchimy estime que la mobilisation mondiale, consécutive au meurtre de George Floyd, oblige désormais a un «changement radical des mentalités » et à une «tolérance zéro » face au racisme.

« Cette mobilisation planétaire du désespoir et de l’outrance, de la révolte et de la lutte contre le racisme et la violence est exceptionnelle et historique », constate le député martiniquais dans un communiqué publié, ce mardi 9 juin, sur sa page FB.

« Elle nous ouvre les portes d’une ère nouvelle et de l’absolue nécessité d’un changement radical des mentalités et de la tolérance zéro face à tout acte raciste ! », assure Serge Letchimy qui réagissait aux manifestations d’ampleur organisées partout dans le monde depuis le meurtre le 25 mai de l’afro-américain George Floyd par un policier blanc lors de son interpellation à Minneapolis.

« Depuis cet événement, un grand nombre de manifestations ont été organisées sous la bannière du #blacklivesmatter et pour George Floyd à travers le monde », poursuit-il.

« Quand les vents du changement se mettent à souffler, certains érigent des barrières, d’autres construisent des moulins », ajoute-t-il, citant Djamila Ribeiro, philosophe afro-brésilienne engagée dans la lutte contre le racisme.

Il souligne que George Floyd est inhumé ce mardi « dans l’intimité de ses proches, à Houston, la ville texane où il a grandi, à côté de sa mère qu’il a appelé juste avant de mourir »

« C’est pendant 8 minutes et 46 secondes que le policier Derek Chauvin a maintenu son genou sur le cou de George Floyd ce lundi 25 mai. C’est après ces 8 minutes et 46 secondes que l’américain de 46 ans est décédé. Il ne pouvait pas respirer », rappelle le député.

Une veillée est organisée à Fort de France ce mardi à 18h00 à laquelle devraient se joindre de nombreuses associations, organisations syndicales et politiques dont le PPM et le MIR.