Blocage de l’abattoir du Lamentin : La CTM rencontre les acteurs de la filière viande

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Rencontre de la Présidente de la commission Agriculture de la CTM et les acteurs de la filière viande.

La Présidente de la Commission Développement Agricole, Agro Transformation et Elevage de la CTM, Nadine Renard a réuni l’ensemble des acteurs de la filière viande ce lundi 30 Septembre pour discuter des différentes revendications à l’origine du blocage de l’abattoir par les artisans bouchers.

Au cours de cette réunion qui s’est tenue notamment avec les représentants de la Chambre des Métiers, d’Agriculture, des syndicats des éleveurs et des bouchers, de la FDSEA, des Coopératives, de la DAAF…, un certain nombre de points ont été abordés :

– La problématique des horaires d’ouverture de l’abattoir en particulier le dimanche

– Les délais de retour des résultats des analyses (chlordécone)

– Le délai de remise des carcasses

– Le tarif de la prestation d’abattage

La Présidente Nadine RENARD a informé les acteurs de la prise en compte par les élus de la Régie de leurs doléances et de l’avancée des démarches conduites par ces derniers. Elle a aussi proposé que soit mise en place rapidement la commission consultative voulue par le CA de la Régie.

Cette commission sera un espace de concertation avec les usagers de l’abattoir et acteurs de la filière.

Des propositions ont par ailleurs été formulées sur un certain nombre de points, notamment l’accompagnement de la filière pour travailler à augmenter la production, l’accompagnement de la structuration des artisans bouchers, et la modernisation des boucheries en lien avec la Chambre des métiers et sur toutes les questions liées au fonctionnement de l’outil, à l’amélioration du service, et l’aménagement des horaires.

Concernant la tarification, une démarche sera entreprise de façon à ce que cette question soit soumise au Conseil d’Administration de la Régie.

La Présidente a toutefois souligné l’impérieuse nécessité de procéder au déblocage de l’abattoir afin de poursuivre les échanges en toute sérénité et ne pas fragiliser l’ensemble de la filière.

Le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne sur la situation de l’abattoir le vendredi 4 à l’Hôtel de la CTM.