Bordeaux : Une campagne d’affichage choc en hommage aux gilets jaunes blessés

campagne-affichage-choc-bordeaux-gillets-jaunes

Depuis le début du mouvement de contestation des gilets jaunes, de nombreux manifestants ont été blessés. Lors de l’Acte 9 ce samedi 12 janvier, une campagne d’affichage choc est apparu dans la ville de Bordeaux pour alerter l’opinion publique sur ces blessures par tir de flash-ball.

Les photos montage montrent Emmanuel Macron la bouche ensanglantée, Christophe Castaner et Marlène Schiappa éborgnés, ou encore Edouard Philippe le nez qui saigne. Le but, rendre visible aux yeux du grand public les nombreux manifestants victimes des tirs de lanceur de balles de défense. Selon CheckNews de Libération, le ministère de l’intérieur évoque «une cinquantaine» de blessés graves parmi 1700 manifestants blessés depuis le début du mouvement en novembre dernier.

Pour l’heure on ignore qui sont les auteurs de cette campagne placardée dans la ville de Bordeaux.

Sur Twitter les images ont été partagées par de nombreux internautes.