Bowling du Lamentin : L’entreprise martiniquaise dénonce des « injustices à répétition »

Deux mois après son ouverture, le Bowling du West Paradise situé dans la ville du Lamentin rencontre quelques obstacles pour exploiter entièrement son établissement. Ouvert du Mercredi au Vendredi de 17h00 à 22H00 et le Samedi de 10h00 à 22H00, l’entreprise souhaite obtenir une extension de ses horaires d’ouvertures pour « la survie de l’entreprise ». 

Deux semaines après l’ouverture, des riverains se sont plaints à la mairie du Lamentin de certaines nuisances sonores et de stationnement. Depuis la direction assure avoir « produit toutes les garanties pour exploiter à 100% leur établissement sans gêner les riverains tout en étant aux normes au regard de la sécurité et l’accessibilité ». Mais visiblement ça coince toujours au niveau de la municipalité.

Dans un communiqué la direction déclare que « West Paradise ne peut plus se taire face à ces injustices à répétition » … « Nous nous répétons sans cesse : une ouverture 7J/7 permettrait la création de 20 emplois pour de jeunes Martiniquais ! Lorsque nous avons indiqué cet argument, Monsieur Le Maire l’a balayé en déclarant qu’il ne céderait pas au ‘chantage de l’emploi’ … lire la suite du communiqué ci-dessous :

Ouvert depuis quelques jours, le West Paradise a été inauguré officiellement ce samedi 9 novembre à Palmiste, au Lamentin.

Le projet était mûri et travaillé depuis 3 ans. Ce samedi, les locaux de 800 m2 au rez-de-chaussée et de 500 m2 à l’étage ont été officiellement inaugurés. Inspiré des établissements mêlant cadre design et industriel aux Etats-Unis, le West Paradise, situé à Palmiste au Lamentin, c’est d’abord un bowling. « Un endroit où l’on vient en famille et avec ses amis », décrit Florent Barbier, l’un des deux associés, avec son neveu Vincent Delaplace.

Notre établissement est techniquement prêt depuis des mois (février 2019) et avant même, il est vrai, d’avoir obtenu toutes les autorisations. Nous avons rencontré et écrits aux services municipaux, aux riverains, à Monsieur le Maire dès le début de l’année 2019 et tous, unanimement, ont été favorables au projet. Nous avons alors demandé une autorisation d’ouverture du bowling et la Mairie du Lamentin nous a demandé d’attendre que le délai de recours des tiers soit purgé. Chose que nous avons faite. Notre établissement aurait pu ouvrir au mois d’avril 2019.

Depuis cette date, nous supplions l’administration de nous laisser travailler pleinement. Nous nous répétons sans cesse : une ouverture 7J/7 permettrait la création de 20 emplois pour de jeunes Martiniquais ! Lorsque nous avons indiqué cet argument, Monsieur Le MAIRE l’a balayé en déclarant qu’il ne cèderait pas au « chantage de l’emploi » !

Après l’envoi de nombreux courriers, de relances incessantes et le passage de la commission de sécurité, nous avons finalement reçu un Arrêté municipal d’ouverture daté du 29/10/2019 nous autorisant à ouvrir du Mercredi au Samedi jusqu’à 22H00 maximum.

Contrairement à ce qui a été évoqué durant la réunion de quartier tenue par Monsieur ZOBDA, Maire du Lamentin, le mercredi 20 novembre et à ses déclarations sur ViaATV
Nous apportons ‘ici’ la preuve que nous n’y avons jamais été invité.

Monsieur le Maire a déclaré qu’il souhaiterait recevoir, dans un premier temps, la population, puis nos représentants et, pour finir, faire un nouveau point public sous 15 jours. Nous avons salué cette démarche tout à fait constructive et nous sommes toujours d’en l’attente d’être reçus par Monsieur le Maire dans le cadre d’une réunion de médiation et de conciliation.

Cependant, nous n’avons eu, à ce jour, aucun contact avec la commune. Nous tentons régulièrement d’appeler, Madame Rapinier (en charge de notre dossier à la Sécurité civile de la commune), Madame Eli-dit-Cosaque ( à la Direction de la sécurité civile), Mme Laborieux (élue en charge des établissements qui reçoivent du public), Monsieur Valimos (élu de quartier), M. Bocali (élu et conseillé du Maire) afin de dialoguer et de comprendre les blocages qui empêcheraient une extension de nos horaires d’ouvertures. En vain…

Le 30/12/2019 nous avons enfin reçu un courrier de Monsieur Le Maire, après que les journalistes aient été reçus le même jour en Mairie… Ce courrier confirme qu’à ce jour nos installations sont en règle et que notre établissement peut diffuser de la musique amplifiée. Mais Monsieur le Maire nous informe qu’il demandera à l’ARS de faire des études complémentaires car il a reçu des courriers de riverains et de la société CORIDA/SCI BUREPAL dirigée par Monsieur Nicolas Hugues Despointes (nous précisons, concernant les bureaux de

Monsieur Nicolas Hugues Despointes situés dans le même bâtiment, que nous avons convenu avec lui que nous démarrons l’exploitation de nos journées à partir de 17H00 en semaine. Nous travaillons donc en horaire décalé afin de ne pas gêner CORIDA. Nous avons prévu d’améliorer cet inconfort par la pose d’antivibratoires sous nos pistes de bowling courant le premier trimestre 2020. Une fois ces améliorations réalisées, nous pourrons alors ouvrir en journée 7J/7). Pourquoi demander d’autres études plus notre étude règlementaire est valide ?!?

Le 31/12/2019, Monsieur le Maire annonce par voie de presse que nous sommes mis en demeure de faire des travaux et que notre établissement ne respecte pas la règlementation en matière d’acoustique. Ses déclarations faites à la presse sont fausses. Il s’agit d’un MENSONGE. Nous le mettons en demeure de rédiger un démenti immédiat.

A ce jour nous n’avons pas reçu de mise en demeure nous obligeant a faire des travaux !

La Direction de West Paradise ne peut plus se taire face à ces injustices à répétitions. Depuis le mois de février, elle a tenté d’obtenir des autorisations pour exploiter cet établissement de Loisir familial. Il n’existe à ce jour aucune plainte en Police Nationale ou Gendarmerie contre l’établissement WEST PARADISE et la société LASER WEST (même depuis la création de LASER WEST en Avril 2012 !). Nous avons produit toutes les garanties pour exploiter à 100% notre établissement sans gêner les riverains tout en étant aux normes au regard de la sécurité et l’accessibilité. Nos plages horaires du Mercredi, Jeudi, Vendredi de 17h00 à 22H00 et Samedi de 10h00 à 22H00 ne permettent pas à WEST PARADISE d’être durable. Ces plages horaires ne suffisent même pas pour embaucher nos collaborateurs à temps plein !

Pourquoi Monsieur Le Maire s’en prend-il à WEST PARADISE ? Pourquoi créer un conflit ou il n’y en a pas ?

Combien d’entreprises martiniquaises, française ou même dans le monde entier, réussiraient à tenir financièrement sans chiffre d’affaire pendant autant de temps ?
La Direction de WEST PARADISE