Bracelet électronique et prison ferme pour des braqueurs d’une bijouterie

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

Six individus ont été reconnus coupables du braquage de la bijouterie Danylor, perpétré le 6 octobre dernier à Pointe-à-Pitre. Ils ont écopé de peines allant de 5 ans fermes au port d’un bracelet électronique.

Comme souvent dans ce type d’attaques, tout a été très vite. Laissant des employés fortement traumatisés.

C’était un après-midi d’octobre. À la rue Frébault. L’artère principale et souvent animée du centre ville de Pointe-à-Pitre.

Des malfaiteurs, encagoulés et armés, étaient arrivés à scooter. Leur cible : Danylov. Ils avaient fait irruption dans la bijouterie.

Sous la menace et après avoir brisé les vitrines, ils s’étaient enfuis avec des bijoux en or. Un butin relativement facile à écouler.

Des peines en fonction du degré d’implication
Fort heureusement, il n’y avait eu aucun blessé. Et grâce à « un renseignement », les autorités avaient arrêter les braqueurs, à Baie-Mahault.

Après plusieurs reports, ils comparaissaient en début de semaine devant le Tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.

Ils étaient six à devoir s’expliquer. Au final, les peines ont été infligées en fonction du degré d’implication de chacun.

Deux d’entre eux, ceux qui avaient commis le braquage, ont écopé de 5 ans fermes avec maintien en détention.

Deux autres ont été condamnés à 3 ans fermes. Et les deux derniers, d’un an aménageable avec le port d’un bracelet électronique.