Brigitte Macron : « Notre vie de couple est simple », le reste c’est «mensonges» et «fantasme»

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

La Première Dame assure qu’elle mène une vie de couple « simple » avec son mari, assurant qu’il y a une grande part de « mensonges » et de « fantasme » les concernant.

« Entre nous, notre vie de couple est simple. On a une vie pas comme les autres. Certainement pas. Mais on a reconstitué une vie de couple à l’Élysée », explique l’épouse du président de la République dans une interview à FranceInfo dans laquelle elle dénonce les réseaux sociaux avec lesquels elle avoue ne pas être « à l’aise ».

« Je ne suis pas à l’aise quand je ne peux pas répondre. C’est-à-dire que je ne suis pas à l’aise avec l’anonymat, avec les gens qui n’ont pas de visage », souligne-t-elle, tout en soulignant qu’elle consulte «très peu » les réseaux sociaux.
La Première Dame dit ne pas comprendre la violence qui y règne, considérant que les internautes qui y profèrent des « insultes » sont en fait « malheureux ».

« Je ne la comprends pas. Pourquoi est-ce que systématiquement on a recours à cette violence ? Pourquoi l’autre devient ce que Sartre disait, « le trou de vidange de mon évier »? », s’interroge Brigitte Macron.

Et de répondre : « Pour moi, l’autre, c’est mon alter ego, ce n’est pas l’ennemi. Je pense que les gens qui insultent sont profondément malheureux ».
Toujours à propos des réseaux, elle déplore que : « (…) Ce sont les mensonges et les fantasmes qui s’imposent parfois, et c’est fou ce qu’ils ont la vie dure ».

Et d’ajouter : « C’est-à-dire que ça devient plus fort que la vérité. Quelquefois, quand je vois des choses totalement fausses, [je me demande] d’où ça sort. C’est ce que j’appelle « l’ordre du fantasme ». Les gens pensent qu’on a des pouvoirs, qu’on fait des choses, qu’on ne fait pas », poursuit-elle.

La Première Dame explique que son couple dispose d’ »un appartement privé à l’Élysée. Et quand je dis qu’il est privé, personne ne rentre dans cet appartement, [il n’y a] que nous. Donc on arrive à avoir notre vie. On n’est pas sans cesse dans les salons, servis par des gens. On l’est quand on reçoit, quand on a du monde ».

A ceux qui pensent qu’elle influence les décisions de son époux en y mettant « sa patte », la Première Dame répond : « Ce serait trop prétentieux. Non. Il y a des gens qui sont dans son entourage dont je partage complètement les idées. Je suis totalement en empathie. Mais ils ne sont pas là grâce à moi, contrairement à ce que l’on a dit. Il y a beaucoup de fantasmes, ce qui est très difficile», explique
Brigitte Macron.

« Quand on me demande l’influence [que j’ai sur lui], c’est l’influence qu’on a dans un couple, de même qu’il a de l’influence sur moi, je peux en avoir sur lui. Mais on ne la mesure pas. C’est quelque chose qui fait partie de notre vie personnelle. On parle sans cesse, on se voit beaucoup. On vit ici, on travaille ici, on échange énormément. Mais, bien évidemment, jamais je ne me permets un conseil, », se justifie la Première Dame.