Brume de sable : Contrôlé à 130 au lieu de 70km/h malgré l’arrêté préfectoral

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Jusqu’à hier, la Martinique était confrontée depuis quelques jours à un niveau élevé de pollution (9/10) en raison de la brume de sable.

Cette problématique de santé publique impacte l’ensemble de la population et particulièrement les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, enfants, femmes enceintes, etc.).

Dans le but de réduire les émissions de particules fines dans l’atmosphère, le préfet de la Martinique a pris un nouvel arrêté le 20 juin 2019, passant du niveau 2 à 3. Ainsi une série de recommandations et d’interdictions y figurent dont la réduction de la vitesse sur les axes, conduisant à une vitesse maximale autorisée à 70 Km/h.

Ainsi, ce jeudi de 10h00 à 12h00, les unités motorisées de la gendarmerie ont réalisé sur la RN 5 à Sainte-Luce un contrôle vitesse dont le point d’interception était renforcé par les unités de la compagnie du Marin.

Malgré l’arrêté préfectoral et l’action préventive des gendarmes, 3 automobilistes ont été contrôlés à 120, 123 et 130 au lieu de 70km/h.

Fin de l’épisode de Pollution de l’air

Madininair a annoncé que les indices passeront au dessous du seuil sanitaire durant le week-end. En conséquence, l’arrêté préfectoral pour la pollution de l’air et les dispositions qu’il prévoit sont levées, ce 21 juin à minuit.