Brume de Sable : les martiniquais sont de plus en plus malades par ces émissions de particules fines

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Depuis quelques jours, la Martinique est affectée par une brume de sable persistante surfant entre 9 et 10 sur 10 selon l’indice ATMO et le record pourrait encore s’allonger.

Difficultés respiratoires, les yeux qui piquent, démangeaison, sensation d’étouffement … « les martiniquais sont de plus en plus malade de par ces émissions de particules fines » écrit l’Assaupamar qui réclame des mesures plus efficaces que celles déjà prises par le préfet.

Cinq jours déja que la population souffre de cette pollution qui n’en finit pas « brume de sable ».

Malgré les mesures prise par le préfet les Martiniquais sont de plus en plus malades par ces émissions de particules fines. Nous pensons qu’il est temps de passer a des mesures plus efficace en s’appuyant sur l’arrêté destiné à améliorer la gestion des épisodes de pollution, établi au Journal officiel du 9 avril par la ministre de l’environnement, de l’époque Ségolène Royal qui a pour but de : renforcer l’efficacité des mesures mises en œuvre et mieux y associer les collectivités ».

Cet arrêté interministériel prévoit que,
« en cas de dépassement prévu du seuil d’alerte ou d’épisode persistant de pollution »,
le préfet « peut imposer la mise en œuvre » de mesures telles que la limitation des vitesses maximales autorisées,
la circulation alternée,
le report des épandages de fertilisants agricoles.

Mais aussi :
la mise à l’arrêt d’installations industrielles et

Donc il serait temps de fermer quelques usines comme l’usine d’incinération pour ne citer que celle la afin de diminuer le taux d’emission .

Photo : Madikéra Les Voyages