Buju Banton : Retour à la case prison

Vues : 2329

Buju Banton, qui a fait appel afin de faire réviser sa récente condamnation, devra continuer à purger sa peine de 10 ans de prison.

Accusé de trafic de cocaïne, le chanteur jamaïcain avait souhaité être libéré avant la fin de sa peine. Sa demande a été rejetée.

Accusé en février 2011 de trafic de cocaïne en bande organisée, l’artiste d’origine jamaïcaine, quelques jours seulement après sa mise en détention, remportait un Grammy Award pour son album « Before the Dawn ».

Mark Myrie, de son vrai nom, avait donc fait appel de son jugement mais il a été débouté. Le chanteur devra donc poursuivre sa peine dans la prison de la ville de Tampa, dans le sud-est des Etats-Unis, avant de pouvoir prétendre à une libération en 2019.