Cannabis et Business : Solonje Burnett dirige son entreprise « Humble Bloom »

L’un des changements culturels dont la croissance est la plus rapide aux États-Unis est l’industrie du cannabis légalisée. Aux Etats-Unis, en avril 2019, 11 États avaient totalement légalisé l’usage du cannabis, tandis que 16 États, y étaient encore opposés. Parallèlement à ces changements législatifs et culturels, l’industrie du cannabis a connu un boom économique, plus particulièrement les entreprises fondées et dirigées par des femmes de couleur.

Solonje Burnett, basée à Brooklyn, à New York, est avec Danniel Swatosh, cofondatrice de Humble Bloom, une de ces cheffes d’entreprise.

Les marques partenaires de Humble Bloom

Ancienne chanteuse dans le chœur de Resistance Revival, l’afro-américaine était une des nombreuses militantes de la Marche des femmes en 2017. La démarche originale du groupe, incite les consommateurs à mieux utiliser le cannabis dans leur quotidien.

Humble Bloom organise des excursions sur le terrain où les participants découvrent les différents aspects du cannabis. Solonje Burnett s’explique :  » Notre série de visites sur le terrain vise à créer des ponts entre ceux qui vivent au centre-ville et dans les campagnes. Nous mettons l’accent sur l’éducation grâce à des ateliers pratiques, intégrons diverses modalités de bien-être, discutons avec des experts de l’agriculture et du marketing inclusif, et dispersons les arts. Nous avons également des programmes sur la culture et l’histoire des peuples autochtones qui ont planté du chanvre sur cette terre américaines des années auparavant. »

Solonje Burnett dirige son entreprise Humble Bloom mais reste une musicienne et une activiste politique. Son plaidoyer pour réussir :  » Soyez un consommateur conscient qui plaide pour une industrie équitable, juste et respectueuse de l’environnement et qui sait qui pourquoi il soutient chaque achat de produit à base de Cannabis ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesOov Lifestyle