Cannes : « Nous devons nous approprier ce Festival ! », Cynthia est actrice et réalisatrice

L’actrice et réalisatrice haïtienne a participé à plusieurs festivals aux Etats-Unis, à Paris et dans le reste de l’Europe sans jamais se rendre à Cannes. C’est chose faite pour le 72ème Festival International du Film de Cannes qui se termine sous de bons auspices pour la jeune actrice.

le Pavillon africain, Le nouvel espace inauguré pour cette édition du Festival est une excellente plate-forme d’échanges et d’écoutes pour tous les professionnels issus de la diversité. Un lieu privilégié qui aura permis à Cynthia Saint-Fleur d’élargir ses connaissances, de proposer et de discuter de ses projets.

La comédienne qui est restée quelques jours à Cannes a également visité le Palais du Festival et ses salles de projection, salle De Bussy, Salle Bunuel, salle Bazin, le Grand Théâtre Lumière ou Salle du Soixantième. Mais également le Short Film Corner ou Marché du Film, situé au sous-sol du Palais, endroit où sont référencés de nombreux films en vue de leur commercialisation.

Avec étonnement, Cynthia a découvert les longues files d’attente pour seulement assister aux projections. La patience des visiteurs et fans à la recherche d’invitations, tous en tenue impeccable aux abords du Festival, costumes noirs, chemises blanches pour les hommes et habits de cocktails pour les femmes. Un ballet de vedettes dans des voitures aux vitres teintées, les stars qui défilent sur le tapis rouge et les habitués qui protègent leurs fauteuils improvisés pour la montée ou la descente des marches.

Mais Cynthia n’est pas dupe et s’interroge sur le manque de mixité dans les films en compétition et ailleurs (Jury, réalisateurs, acteurs), elle craint que la mise en place du Pavillon Afrique isole encore plus les minorités, ici, à Cannes.

Mais la comédienne a aussi conscience qu’il est important d’être au Festival de Cannes et qu’il est grand temps de se l’approprier quand bien même, le combat de la visibilité reste encore compliqué. Vendredi  soir, Cynthia Saint-Fleur est invitée à la quinzaine des réalisateurs et samedi 25 mai, elle reprend le train direction Paris.

Ce qui est certain, c’est que Cynthia Saint-Fleur sait comment se préparer pour être dûment accréditée et avoir tous ses badges pour réussir le 73eme Festival de Cannes.

En attendant la jeune femme référente de la commission les diversités à L’Aafa (Actrices et acteurs de France associés) animera le 6 juin prochain, une Table ronde pour un colloque du Pôle emploi spectacle de Paris. Cette rencontre sur la diversité dans le spectacle, parrainée par Pascal Légitimus et présentée par Yann Gaël, Cynthia Saint-Fleur l’a organisée et la réalisatrice a retenu comme invitée spéciale l’actrice d’origine sénégalaise, Aissa Maiga.

Cynthia Saint-Fleur à Cannes, c'est une première pour l'actrice et réalisatrice haïtienne (C'news Actus Dothy)

FESTIVAL DE CANNES – HAÏTI : Le métier d'actrice est fait de hasard et de chance mais souvent les comédiens qui réussissent doivent le succès à cette furieuse envie d'être performant sur scène ou sur les plateaux de tournage. Cynthia Saint-Fleur ne démérite pas tant la comédienne est persévérante et confiante. Entretien sur la Croisette Dorothée Audibert-Champenois C'news Actus Dothy Antillesboxmail – Dothy Cynthia Saint-Fleur Actrice – Comédienne

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur Vendredi 24 mai 2019

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Crédit photos C’news Actus Dothy