Cédric Cornet vs Victorin Lurel : Le clash

Vues : 51

Cédric Cornet Conseillé Régional Guadeloupe

Altercation entre Cédric Cornet et Victorin Lurel, Président de la Région Guadeloupe, lors de la plénière du Conseil Régional, ce mardi 07 septembre 2010. Le jeune conseillé régional dénonce de manière virulente, la politique menée par l’exécutif général en faveur de la jeunesse guadeloupéenne. Seul contre tous, le jeune homme précise ses intentions de se « bruler les mains. » Cédric Cornet, audacieux, arrogant ou tout simplement stupide ? A vous de juger !

Cédric Cornet Altercation Victorin Lurel Reportage Canal 10 Télévision

Interview JT RFO Guadeloupe :

Mise à jour du 09 septembre 2010

Cornet vs Lurel : La guerre continue

Après les déclarations de Cédric Cornet au journal télévisé de RFO du 7 septembre, et auparavant dans l’hémicycle de l’hôtel de Région, le député et président de la Région Guadeloupe, Victorin Lurel, annonce que le conseiller régional est dessaisi de la mission sur la jeunesse en déshérence qu’il lui avait confiée dans un geste d’ouverture après les élections.

Le président de région tire ainsi les conséquences des propos de Cédric Cornet pour lequel cette proposition ne serait qu’un « piège », voire une mission impossible. Victorin Lurel observe que, refusant la confiance qui lui a été accordée, ce conseiller régional a choisi de s’enfermer dans une posture d’opposant systématique et omniscient avec lequel il s’avère difficile de travailler.

« Cédric Cornet a parfaitement le droit de marquer son opposition et de critiquer la politique de l’actuelle majorité régionale. L’insulte, l’injure et l’outrance ne doivent en revanche pas faire partie du registre démocratique. J’ai tendu une main responsable et j’ai dû insister pour qu’il l’accepte. Il la refusée aujourd’hui et je le déplore. En six mois, je n’ai pas entendu une seule proposition concrète et réaliste venant de lui. C’est dommage, mais la jeunesse attend que nous mettions en œuvre très rapidement le plan d’urgence que j’ai détaillé lundi. Philippe Ramdini, président de la commission Jeunesse, reprendra la mission qui garde évidemment tout son intérêt », a indiqué Victorin Lurel, dans un communiqué de presse.

Cédric Cornet pour sa part riposte sur Facebook avec le statut suivant : « Un président de région qui regarde une population et qui ment comme un arracheur de dent a la population n’est pas digne de rester dans cette fonction aussi importante dans une telle période de crise. Je demande logiquement avec preuve sa démission. On ne peut tolérer le mensonge, la supercherie et la démagogie. »