CEREGMIA : Fred Célimène et Kinvi Logossah suspendus

Vues : 28

fred-celimene-ceregmia

Le Directeur du CEREGMIA, Fred Célimène, ainsi que son adjoint, Kinvi Logossah, sont depuis ce 26 mai suspendus de leurs fonctions, pour une durée de 12 mois. C’est par voie d’huissier qu’ils ont reçu de la présidente de l’UAG, Corine Mencé Caster, leurs notifications avec effet immédiat. La présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane justifie sa décision par « la gravité des faits, des nombreux manquements et des irrégularités » sont reprochés à Monsieur Fred Célimène et à son adjoint, « dans l’exercice de [leurs] fonctions et leurs effets sur la gestion de laboratoire en cause, ainsi que sur le fonctionnement global de l’établissement »

Les arrêtés précisent également la durée de cette suspension de fonctions qui est d’un an avec interdiction de se rendre dans l’établissement hors accord et présence de l’autorité universitaire. Fred Célimène, et Kinvi Logossah continuent cependant de percevoir leur salaire.

Souvenez-vous, des rapports de le Cour des Comptes, de la Commission d’enquête du Sénat et de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche (IGAENER) levaient le voile sur un fait digne d’une organisation de
type mafieux.

Ces rapports successifs constataient en effet la disparition de millions d’euros provenant de subventions européennes à l’université des Antilles-Guyane. Une information judiciaire avait été ouverte; un gigantesque système de détournement de fonds est mis à jour.
La vague menace d’emporter sur son passage un certain nombre d’universitaires ainsi que des élus.

L’enquête judiciaire ouverte le 7 avril dernier pour « escroquerie en bande organisée » suit son cours.

Photo : Google images