Cette photo d’Alexane gazée par les gendarmes à Fort de France indigne, mais que s’est-il vraiment passé ?

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

La photo de la jeune militante gazée de près par les gendarmes à Fort de France hier, fait le tour des réseaux sociaux et a d’abord suscité l’indignation auprès de nombreux martiniquais. Mais que s’est-il passé pour que le militaire agisse ainsi ?

D’abord la photo largement relayée sur tous les réseaux sociaux, a suscité colère et indignation. Certains pensaient que le gendarme avait gazé sans raison la jeune militante debout en face de lui.

Quelques heures plus tard une vidéo (voir en fin d’article) a fait surface sur les réseaux montrant ce qui se passe avant que le militaire ne fasse usage du gaz lacrymogène. Dans la vidéo on voit Alexane Ozier Lafontaine arrivée face aux gendarmes puis cracher de la cane qu’elle a fini de mâcher en direction des militaires. Puis elle recommence une seconde fois. C’est à ce moment, que l’un des gendarmes fait usage du gaz lacrymogène pour la repousser.

Certains considèrent le geste du militaire disproportionné par rapport à l’acte de la militante : « La réponse est démesurée. Il aurait fallu une sommation ce n’est pas un animal elle comprend le Français » commente un internaute. « Ces gens sont entraînés pour faire face aux provocations moi aussi je suis quelqu’un de juste mais je pense que la riposte est disproportionnée et puis ils ont l’habitude de réagir avant les provocations » écrit un autre !

Mais pour de nombreux autres internautes, la jeune militante a eu tort de cracher sa canne en direction des gendarmes :

Cracher sa canne sur le gendarme était surtout bête et inutile ! Juste pour montrer aux copains qu’on a pas peur du gendarme ? NPTK !

J’ai aussi vu la video ou elle crache deux fois vers les gendarmes.. C’est tellement dégradant et meprisant ce geste. Le crachat fait partie de vous, c’est une attaque. Elle méritait son gazage en pleine gueule surtout en période de Covid et d’autant plus que les gendarmes étaient stoïques et en rang.

Le gaz Non! Je suis d’accord. Mais soyons de bonne foi : Le geste, le regard, le mouvement du corps quand elle crache…Elle a exagéré et ce comportement là je ne le cautionne pas du tout. C’est insultant et méprisant ! De plus je suis persuadé quelle aurait au mieux continuer au pire incrémenter le solde de provocation! Tu peux manifester sans mépriser.

« Je trouve ça inadmissible la façon dont les gens défient les forces de l’ordre désolé mais il y en a marre. Ces gars là ne sont pas des nantis et font un travail difficile. Recadrer les mal élevés et les pseudo révolutionnaires à la longue je peux comprendre que ça les brise. Il n’y a pas de fumée sans feu, un policier représente l’état et n’est pas une serpillère encore moins un crachoir. Un représentant de l’ordre public a le devoir de sanctionner un manque de respect à l ordre public, respecter un gendarme en fonction est respecté nos institutions. Dans d’autres pays on lui aurait déjà péter toutes ses dents à la fille. Ce n’est pas la solution et si vé pren y kon sa pa vinn pléré après la guerre c’est la guerre » écrit un autre internaute.