CFTU Mozaïk : Après une énième agression plusieurs lignes sont à l’arrêt

Vues : 562

Les agresseurs se sont-ils passés le mot ou alors est ce devenu une nouvelle façon de communiquer?

Une chose est sûre, c’est que ce sont d’abord les usagers qui paient les pots cassés, souvent des personnes âgées sans autre moyen de locomotion.

Cela entraîne aussi un climat d’insécurité chez les usagers mais aussi chez toute la population Ces agressions à répétition suivis de débrayages, d’arrêt de travail ou encore de droit de retrait auront nécessairement des répercussions négatives sur la santé économique de la compagnie foyalaise de transport urbain.

En raison de l’agression hier d’un conducteur de la CFTU sur la ligne Saint-Joseph Fort de France, plusieurs bus de la CFTU ne sont pas sortis du parc.

Ce mercredi 15 février, les lignes suivantes ne seront pas desservies 1, 2, 3, 11, 13, 19, 24, 25, 27, 29, 31, 32, 33, 211, 114, 320, 420, 421, 422 et 100.