CFTU Mozaïk : Si le conflit ne se règle pas ce vendredi, les usagers menacent de se mobiliser

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

14 jours de blocage à Mozaïk ce vendredi 23 novembre et peut être la réunion de l’espoir …

Les deux parties, dirigeants de la CFTU compagnie foyalaise de transport urbains et représentants du personnel doivent se retrouver ce vendredi matin 23 novembre à la Place des Almadies à Fort de France, siège de l’entreprise. Ces membres du CHSCT, attendent des responsables de l’entreprise des éléments très concrets. En premier lieu, le planning des réparations qui doivent etre effectués sur les bus.

Les conducteurs ont mis en avant des problèmes d’étanchéité puisque selon eux des fuites d’eau ont été constatées. Des voyants rouges préoccupent énormément aussi les chauffeurs. Enfin, la réparation des distributeurs de tickets est une autre doléance mis en avant par les salariés. La direction a promis que des techniciens seront en Martinique début décembre.

Les conducteurs de bus exigent aussi que leurs jours de droit de retrait soient payés. Ils ont réagi à une note qu’ils ont vu circuler il y a quelques heures et dans laquelle la direction leur indiquait que les jours de mobilisation constatés après la levée du droit de retrait par l’inspection du travail seraient sanctionnés.

« Nou ni asé » disent les passagers qui pensent à la mobilisation

Inutile de dire que les usagers espèrent vivement que cette rencontre mettra un terme au bras de fer engagé entre la direction et les salariés qui exercent leur droit de retrait depuis 14 jours maintenant.

Ces usagers ont fait part de leur exaspération dans un communiqué

Ras le bol d’un conflit qui prend des proportions énormes écrivent –ils Ils font le décompte du nombre de jours de droit de retrait, 54 jusque là, lorsque les pannes techniques se sont pour leur part étalés sur 140 jours.

Ces usagers exaspérés pensent à la mobilisation si les choses ne se règlent pas rapidement.