Chacun est invité à décaler ses activités pour respecter le couvre-feu en Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Les autorités ont constaté que de nombreuses personnes ne respectaient pas les mesures de confinement. Le préfet a donc décidé de durcir les mesures de confinement et a instauré, en concertation avec les élus locaux, un couvre-feu sur l’ensemble de la Martinique.

En conséquence, par arrêté préfectoral du 31 mars 2020, les déplacements sur l’ensemble du territoire de la Martinique sont interdits entre 20h00 et 5h00 du matin, jusqu’au 15 avril 2020.

Cette mesure impose l’obligation pour chacun de rester à son domicile à ces horaires. Et chacun est invité à décaler ses activités pour respecter le couvre-feu. Ex : un boulanger de la commune de La Trinité nous a informé qu’il décalait ses horaires et a commencé, à partir d’aujourd’hui, à 5 h au lieu de 4h.

Les déplacements professionnels, lorsque l’aménagement des horaires n’est pas possible ou pas souhaitable en raison des objectifs de distanciation sociale, restent autorisés, notamment pour les activités par roulement, les interventions d’urgence ou les activités logistiques.
Des contrôles des services de police et des gendarmeries seront mis en place durant les horaires du couvre-feu.

L’amende pour le non-respect de ce couvre-feu s’élève à 135 euros, puis à 200 euros en cas de récidive dans les quinze jours. De plus, une verbalisation à trois reprises dans un délai de trente jours est puni d’une amende de 3 750 euros et passible de 6 mois d’emprisonnement.

Le couvre-feu est un outil pour que les contacts soient limités au strict minimum pour lutter efficacement contre la propagation du virus.