Chanté Nwèl, c’est parti en Martinique !

Vues : 1145

Les rituels fêtes de la Toussaint et jour des morts refermés, les Chanté Nwel ont pris aussitôt le relais.

Le 25 décembre c’est dans plus de 6 semaines maintenant. Certains pourraient se dire qu’on a le temps de voir venir. Mais avant que les premières bougies n’illuminent les tombes dans les cimetières de la Martinique, avant que la population ne vienne commémorer ses défunts, fleurs et couronnes en mains, les invitations aux chanté Nwèl se préparaient et se rédigeaient déjà. Et elles ont commencé à inonder les différents réseaux sociaux.

Il est vrai qu’il vaut mieux s’y prendre tôt de préférence. Ce fut le cas le 3 novembre dernier à Kaza Loulou avec le concept Mizik Nwel et ses invités, avec en tête d’affiche, celui qu’on ne présente plus, tellement il est devenu un incontournable des chanté Nwel, Robert Mavouza! Une voix, une dégaine et une façon inimitable de faire adhérer le public à ces « Michaux veillait », « dans le calme de la nuit » ou autre « allez mon voisin »,

Jean-Luc Guanel, Jefferson Defremont, Charles Rémion et Michel Sauvage ont également invité le public à reprendre en cœur ces mélodies et ritournelles cent fois revisitées mais tellement indémodables.

Que ceux qui ont raté ce rendez-vous n’aient de crainte! Un autre chanté Nwèl arrive et ce sera le vendredi 10 novembre prochain sur le Malecon de Fort de France avec deux groupes bien connus. La ville invite la population à emmener son cantique pour donner de la voix!


1 commentaires :

  1. FIER d'être MARTINIQUAIS

    Y PATI !

    Faudra que la ville de Fort-de-France pense à mettre à disposition des buffets de Noël et des boissons alcoolisé pour réchauffé nos gorges et nos âmes parce qu’on PAYE PAS LES IMPOTS POU AYEN

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *