Cheffe en cuisine, Béatrice Fabignon est Présidente du Jury au Salon de la Gastronomie

Vues : 278

« Le trophée Babette » est un Prix déposé auprès d’un huissier. Même si on s’amuse, même si le lieu est festif, les candidats travaillent très sérieusement »  C’est une Cheffe à domicile et en événementiel, leader dans la Gastronomie des Outre Mer à Paris, qui parle.

La jeune femme qui répond au question d’Ubiznews, (un site d’informations en ligne), c’est Béatrice Fabignon, une antillaise dont les parents sont de Martinique et de Guadeloupe et qui s’identifie, tout simplement, comme une femme des outre-mer.
Nous l’écoutons avec grand intérêt, elle préside depuis vendredi 2 février, le Jury pour le concours Master Chef du très convoité « Trophée Babette » au Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie 2018.

Parmi des chefs étoilés dont Yannick Alléno (parrain de l’èvènement), Pierre Grange, Julien Delbe (Case de Babette) ou Ghislaine Arabian (Les petites sorcières), Béatrice Fabignon est une cheffe gastronome qui a du mérite, elle a été nommée tour à tour, Cheffe EuroToques France en octobre 2016 et un mois plus tard Cheffe Créole de l’année.

Spécialiste de la cuisine ultramarine qu’elle concocte avec « sincérité, amour et passion », la cheffe fait du « sur mesure ». Béatrice Fabignon qui parcourt la France et voyage, est une Cheffe à Domicile qui a pour clients, des personnalités ultra Vip mais aussi des Institutions et des entreprises métropolitaines ou étrangères.

Ce dimanche 4 février, dernier jour du Salon de la Gastronomie des Outre-mer, la jeune cheffe, s’assure avec beaucoup de méthode que le concours se déroule bien dans le coin dédié à la compétition.

Trois territoires sont représentés pour le trophée de Babette et chaque région amène son savoir faire et « ses techniques différentes ». Le goût, l’assaisonnement, les techniques de présentation, les couleurs, la disposition des ingrédients dans l’assiette sont détaillés et notés par les membres du Jury.

Les candidats, sélectionnés dans les écoles de formation sont timides, ils sont jeunes et c’est  parfois leur premier déplacement en métropole. Etudiants en Outre-mer, ils participent, pour la plupart à leur premier Grand concours. Les deux martiniquais, Gwenael Cantinol et Dominique Falguerolle découvraient la capitale française, c’était, en effet, leur premier voyage en Europe.

Assis au coin VIP, les jeunes des trois régions attendent leur tour.

Pour Ubiznews, Béatrice Fabignon détaille la feuille de route de la compétition et nous notons   : « Babette a proposé une recette, Les candidats doivent interpréter la recette à leur manière. Ils ont un panier dans lequel ils choisissent leur ingrédients, ils ont en charge de les transformer en un plat savoureux ».

14h 00, le concours de Master Chef se termine, bientôt les résultats. Béatrice Fabignon : « Je suis fière d’être Présidente du Jury, c’est un rôle assez important. Même si on est dans une ambiance bon enfant, il s’agit d’un trophée de grand Prix. C’est très sérieux, il faut être strict et juste »

17h, le nom du gagnant est sur la liste du Jury  pour le  « Trophée Babette ».

Béatrice Fabignon et son équipe de Chefs cuisiniers s’avancent et attendent en coulisses. L’occasion pour la jeune Cheffe d’immortaliser les visages de ses collègues et amis.

Sur le Podium, il est temps pour Babette de Rozières, la fondatrice du Salon de la Gastronomie des Outre-mer, d’annoncer le grand gagnant du « Trophée Babette ». Deux diplômes seront partagés entre un martiniquais et un jeune tahitien. Le vainqueur du « Trophée Babette 2018 » est un polynésien, Alann Poilvert.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Images et Vidéo C’news Actus Dothy

Ailleurs sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *