Chikungunya: Le point sur l’épidémie en Martinique

Vues : 82

Chikungunya

L’épidémie de chikungunya qui sévit actuellement en Martinique depuis début décembre a déjà fait de nombreuses victimes. L’on recense aujourd’hui environ 50 cas confirmés sur 8 communes avec une concentration de personnes infectées dans le secteur centre, à Fort de France et plus précisément dans les quartier de Redoute et Coridon, où a été localisé le foyer. Campagnes de sensibilisation terrain, démoustication, et prévention sont les mots d’ordre des collectivités inquiètes de voir le « chik » se développer à vitesse grand V dans le département.

Le Jeudi 09 Janvier 2014 à 11h, le Préfet, le Directeur Général de l’ARS et la Présidente du Conseil Général, ont tenu une réunion avec les représentants des collectivités locales au sujet de la recrudescence de cas de chikungunya dans l’île.
Aujourd’hui plus que jamais, nous devons nous mobiliser afin de limiter la diffusion de la maladie avec des gestes simples et connus de tous. Un seul mot d’ordre: Dengue et chikungunya : Même combat.

Les indicateurs de surveillance épidémiologique confirment que la circulation du virus progresse en Martinique. Cette situation a amené le 07 janvier 2014, le Comité d’Experts des maladies infectieuses de Martinique à proposer le passage en phase 2b du Psage Chikungunya, ce qui correspond à « une phase de circulation active du virus avec présence de plusieurs chaînes locales de transmissions ». Cette proposition a été entérinée le 09 janvier 2013, par la cellule de gestion, présidée par le Préfet de Martinique.

Petit rappel des gestes de prévention pour lutter contre l’épidémie:

Chik 1

Chik 2

Consultez régulièrement les derniers points épidémiologiques ici.