« Christiane Taubira : La force du symbole »

Vues : 13

Taubira

Les racistes ne s’y sont pas trompés : Christiane Taubira est de fait un symbole. Le propre des symboles est de capter les projections négatives, individuelles ou collectives, qui émergent des crises. Ce qui est injurié à travers elle ce sont les frustrations, douleurs, souffrances et impossibles, que la situation économique, sociale et sociétale, suscite en France. Cette réception est d’autant plus forte que ce symbole identifié par ces esprits malades se trouve au cœur de l’allégorie républicaine : la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, garante des libertés, de la fraternité et de l’égalité pour tous, se trouve porteuse d’une différence visible. Dans une communauté traditionnelle, mono  ethnique, mono religieuse, mono historique, le symbole concentre, rassure, exclue la différence. Ici, cet inattendu symbole proclame une constellation de différences : femme, noire, venue d’une périphérie, esprit rebelle, identité créole, mentalité progressiste, ouverte aux transformations du monde… Le symbole soudain bouscule, proclame une impérieuse diversité : les racistes n’en peuvent plus.

Mais le propre des symboles est aussi de projeter. Ces forces ténébreuses qui l’éclaboussent rencontrent en finale une sorte de lumière. C’est cette lumière-là que les racistes ont devinée. C’est elle qui les effraye autant. La dignité. L’intelligence. La féminité assumée. Le courage des idées audacieuses. La puissance de conviction. La ténacité ardente en face des mutations. Le goût de l’engagement… La démesure de ces attaques souligne paradoxalement la déroute des monstres.

Cette fureur des racistes nous permet de mieux identifier les symboles inédits qui devront désormais porter nos principes, nos valeurs, l’affirmation des nouveaux modes du vivre-ensemble. La France est multiculturelle. Son Histoire, sa mémoire, sont des carrefours d’histoires et de mémoires. Son unité indivisible  confronte maintenant les nécessités d’une union des différences et des identités. Par ce qu’elle est, par son combat, Christiane Taubira nous le signifie chaque jour, exactement comme le ferait un symbole que je voudrais, non pas seulement soutenir, mais remercier affectueusement.

Par Serge Letchimy

Photo : Google Images