Christophe Castaner prévient : « La sortie du confinement ne veut pas dire que le 12 mai, chacun fait ce qu’il lui plaît »

Christophe Castaner prévient : « La sortie du confinement ne veut pas dire que le 12 mai, chacun fait ce qu’il lui plaît ».

Le ministre de l’Intérieur a prévenu, jeudi, que la fin du confinement le 11 mai, ne signifiera pas « chacun fait ce qui lui plaît le 12 mai », rappelant que « nous ne sommes pas sortis du risque ».

« Il nous faut aujourd’hui mener un combat pour préparer l’étape du déconfinement et un combat pour préparer et poursuivre la lutte contre le virus », a-t-il dit, interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur BFM.

Christophe Castaner a confirmé que le Premier ministre présenterait « dans les deux prochaines semaines », autour du 1er mai, « les grandes lignes, les méthodes » de son Plan de déconfinement.

« Il ne s’agira pas à ce moment-là de dire exactement tout ce qui devra être fait partout, parce que le combat que nous menons, il s’adapte au virus et à la réalité des territoires, au combat que mènent nos professionnels de santé », a expliqué le ministre.

« Il nous appartiendra et en particulier au ministère de l’Intérieur, mais aussi dans les autres ministères de le mettre en œuvre avec les Français et pour les Français pour les protéger », a-t-il ajouté.

Dimanche 19 avril, le Premier ministre Édouard Philippe avait annoncé qu’il dévoilerait « dans les quinze jours qui viennent » son Plan de déconfinement.

Mais une semaine plus tôt, Emmanuel Macron avait pourtant réclamé que le plan de déconfinement soit rendu public « d’ici à quinze jours », ce qui fait dire à certains que le Premier ministre est sous « très grosse pression ».