Clarissa Jean-Philippe : La maire de Paris émue, témoigne après avoir vu la statue de la policière assassinée

«La statue de Clarissa Jean-Philippe, tuée, il y a cinq ans, victime d’un acte de terrorisme, s’élève à Sainte-Marie dans sa commune de naissance. Elle a les bras ouverts comme un signe d’espoir». Anne Hidalgo, la Maire de la ville de Paris a rendu un bouleversant hommage à la jeune brigadière morte dans l’exercice de ses fonctions un matin du 8 janvier 2015 dans les Hauts-de-Seine.

Mercredi 8 janvier 2020, cinq ans plus tard, de nombreux hommages ont également été rendus pour saluer la mémoire de Clarissa Jean-Philippe. L’occasion de rappeler les différents sites qui sont érigés en sa mémoire mais aussi de rassembler autour du souvenir. Celui d’une jeune femme qui portait en elle plein d’espoir.  Clarissa Jean-Philippe qui, alors qu’elle terminait son stage dans la sécurité policière a été tuée a bout portant par le terroriste Amedy Coulibaly. Elle n’était pas armée, l’antillaise était sur les lieux de la fusillade pour un banal accident de circulation.

Le nom de Clarissa Jean-philippe est encore sur toutes les lèvres, comme cet homme qui s’arrête et observe les gerbes posées à même le sol au pied de la plaque qui porte son nom à Montrouge. Cet anonyme est de Dunkerque et se souvient de l’assassinat comme si c’était hier.

Ce mercredi 8 janvier 2020, quelques heures plus tôt, aux environs de 11 heures, une commémoration officielle se tenait en présence du maire de Montrouge, de Malakoff, de députés et du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Le ministre ayant fait le déplacement avec son secrétaire d’Etat Laurent Nunez. A Carrières-sous-Poissy où vivait la policière de 26 ans, une cérémonie a également eu lieu à la même heure.

Au même moment, dans un des salons de réception de la Mairie de Paris, Anne Hidalgo invitée par l’élue guadeloupéenne Babette de Rozières, a tenu un émouvant hommage sur le courage de la jeune samaritaine. Au cours d’une allocution dédiée au Salon des Outre-mer, la maire de Paris a rappelé son dernier voyage à la Martinique. L’hiver dernier c’était là une occasion pour Anne Hidalgo de visiter la commune de Sainte-Marie où s’élève la statue de Clarissa Jean-Philippe. D’un commun accord, les deux femmes Babette de Rozières et Anne Hidalgo ont interprété le geste de la statue comme une signe d’amour et d’espoir pour les générations à venir.

« Une statue qui porte un signe d’espoir » a conclu l’édile de Paris (VIDÉO) :

Anne Hidalgo témoigne sur sa visite à Sainte-Marie (Antillesboxmail)

PARIS HÔTEL DE VILLE – ANNE HIDALGO : Au moment où le ministre de l'intérieur saluait la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la maire de Paris témoignait de sa visite à Sainte-Marie, commune de la policière tuée en 2015 sur le Boulevard Brossolette à Montrouge dans les Hauts-de-Seine…Reportage Dorothée Audibert-Champenois Antillesboxmail – Dothy C'news Actus Dothy L'Outre-Mer Avec Anne Hidalgo Anne Hidalgo

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur Jeudi 9 janvier 2020

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook @Antillesboxmail @C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy/PBK/Mairie de Paris