Clémence pour la jeune Cyntoia Brown accusée de meurtre, elle sera en liberté surveillée

Après avoir purgé 15 ans à la prison pour femmes du Tennessee à Nashville, Cyntoia Brown sera libérée sous condition le 7 août 2019 . Une clémence, bienvenue, pour la prévenue Brown, qui sans l’intervention du Gouverneur du Tennessee, Bill Haslam, serait restée en prison jusqu’en 2055. En 2006, la Cour suprême du Tennessee l’a condamnée à une peine de 51 ans d’emprisonnement, pour avoir tué un quadragénaire, alors qu’elle  était contrainte de se prostituer.

Cyntoia Brown lors de l’audience de clémence en mai 2018

Soutenue par de nombreuses personnalités telles Rihanna ou Kim Kardashian, Cyntoia Brown, âgée de 30 ans, pourra enfin reprendre le cours de sa vie.

Voici le message écrit par Cyntoia Brown et publié par ses avocats :

« Merci, gouverneur Haslam, pour votre acte de miséricorde en me donnant une seconde chance. Je ferai tout ce que je peux pour justifier votre confiance en moi.

Je tiens à remercier les membres du département des services correctionnels du Tennessee qui ont cru en moi, en particulier Mme Connie Seabrooks pour m’avoir permis de participer au programme LIFE Lipscomb. Cela a changé ma vie. Je suis également reconnaissante aux membres du Département des services correctionnels du Tennessee qui travailleront avec moi au cours des prochains mois pour m’aider à faire la transition entre la prison et l’extérieur.

Merci aux Drs Richard Goode et Kate Watkins et à vous tous, de l’Université Lipscomb, pour m’avoir entrouvert un nouveau monde. Il me reste un cours pour présenter mon baccalauréat, que je terminerai en mai 2019.

Je suis reconnaissante pour tout le soutien, les prières et les encouragements que j’ai reçus. Nous servons vraiment un Dieu bon qui nous donne une seconde chance comme des nouveaux débuts. Le Seigneur a tenu ma main pendant tout ce temps et je ne l’aurais jamais fait sans Lui. Apprécions aujourd’hui le témoignage de sa grâce salvatrice.

Merci à ma famille d’avoir été une colonne vertébrale, ces 14 dernières années.

Je suis reconnaissante à mes avocats et à leur personnel, ainsi qu’à tous ceux qui, au cours de la dernière décennie, ont donné gratuitement de leur temps et de leur expertise pour m’aider à atteindre ce stade.

Je vous aime tous et vous en serai toujours reconnaissante.

Avec l’aide de Dieu, je m’engage à vivre le reste de ma vie en aidant les autres, en particulier les jeunes.

Mon espoir est d’aider d’autres jeunes filles à ne pas se retrouver là où j’ai été.

Je vous remercie. »

Cyntoia Brown en mai 2018

Cyntoia Brown avait été reconnue coupable du meurtre de Johnny Mitchell Allan, âgé de 43 ans, en 2004, affirmant qu’elle craignait, qu’il ne la tue. Sa peine à perpétuité commuée en libération conditionnelle intervient après un examen attentif de ce qui constitue une affaire tragique et complexe, a déclaré le Gouverneur, dans un communiqué.

«Cyntoia Brown a avoué avoir commis un crime horrible à l’âge de 16 ans. Pourtant, imposer une peine à perpétuité à une jeune femme qui l’obligerait à purger au moins 51 ans avant même d’être admissible à une libération conditionnelle est trop sévère, compte tenu des mesures extraordinaires prises par Mme Brown pour reconstruire sa vie. La transformation devrait être accompagnée d’espoir. Je suis donc en train de commuer, sous certaines conditions, la peine de Mme Brown ».

Cyntoia Brown à la prison de femmes de Nashville dans le Tennessee

Des conditions qui lui imposent de : Rester en règle avec toutes les lois fédérales et être soumise à un plan de libération approuvé par le Département de la correction du Tennessee, a précisé le gouverneur Bill Haslam. Cyntoia Brown restera sous surveillance jusqu’au 7 août 2029, date à laquelle sa peine sera terminée.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Images Larry Atkins Achives the Tennessean via AP