Colette Chicot fabrique des Bokits au Fruit-à-Pain, elle est médaillée bleue dans la Gastronomie Française

Colette Chicot, conseillère en insertion sociale et professionnelle et coach de développement professionnelle ne s’imaginait pas autrement que comme «une bonne restauratrice» qui vit en Guadeloupe, jusqu’à sa rencontre opportune avec l’équipe des Toques Françaises. L’Association qui regroupe de nombreux membres dont certains sont issus des régions ultramarines est l’une des plus prestigieuses associations qui regroupent de talentueux chef en cuisine.

Ce dimanche 2 février 2020, dernier jour du Salon de la Gastronomie des Outremer et de la Francophonie, la guadeloupéenne présente depuis l’ouverture du Salon, s’active derrière le comptoir improvisé pour l’occasion. Le concours du meilleur cuisinier du Trophée Babette est en cours. Colette Chicot est en «accompagnement vaisselle», c’est-à-dire à la plonge, une activité essentielle pour le bon déroulement des compétitions : « On les aide (les jeunes cuisiniers) à débarrasser très vite les plans de travail pour les autres concurrents qui attendent ». Mais avant tout, Colette Chicot est membre du Jury du Trophée Babette 2020. Si elle côtoie des collègues chefs cuisiniers et éminents membres des Toques Françaises, Colette Chicot à une médaille bleue qui lui donne un autre statut.

Au Sagasdom 2020, qui se tenait à la Porte de Versailles les 31 janvier, 1er et 2 février dernier, Colette Chicot, retenue pour être membre du Jury du meilleur cuisinier du Salon de la Gastronomie, devait, les deux premiers jours, goûter les plats des lycéens candidats, donner son avis et les noter. Des élèves de plusieurs lycées professionnels sont en compétition pour le plus important concours culinaire du Salon de la Gastronomie des Outremer, qui existe depuis cinq ans, date de la création de l’événement : «Ils ne sont pas seuls, ils sont entourés de jurés , d’un manager, de coachs. Nous sommes là pour les guider, nous préparons à l’avance tout ce dont ils ont besoin comme les épices, les ingrédients». Cette solidarité met en confiance les jeunes compétiteurs, de futurs chefs en cuisine : « Ils voient qu’il n’y a pas de différence de traitement entre nous, nous sommes tous logés à la même enseigne, du nettoyage jusqu’à la fabrication. Tout le monde est solidaire même s’il s’agit d’un concours ».

Être gastronome, c’est aussi partager, avoir cette vocation d’échanger ses connaissances avec ses pairs. Et la guadeloupéenne qui transforme en cuisine avec habilité les fruits qui poussent sur son île, sait les atouts que représentent les différents menus et produits dans la nouvelle Gastronomie Française. Une cuisine riche, diverse, dite de réputation internationale, une des gastronomies la plus raffinée au monde.

L’arrivée de Colette Chicot dans cet univers très sélect où les récompenses sont décernées par un cercle de professionnels très rigoureux et exigeants, révèle une histoire étonnante.

L’ancienne conseillère en insertion sociale et professionnelle et coach de développement professionnel raconte sa surprise quand les membres des Toques Françaises la repère en 2018. C’était au 4ème Salon de la Gastronomie Française, un Salon fondé par Babette de Rozières, chef Gastronome à Paris :

De la Guadeloupe à Paris (C'news actus Dothy)

GUADELOUPE – PARIS – GASTRONOMIE : Colette Chicot est originaire de MARIE-GALANTE, une des dépendances de l'île de la Guadeloupe, elle défend sa cuisine, la cuisine de sa région et vise l'excellence… Reportage Dorothée Audibert-Champenois C'news Actus Dothy Colette Chicot Marie Sauce Anel Jimmy Cusset Sagasdom Sagasdom 2020 – du 31 janvier au 2 février 2020 Babette de Rozières Babette de Rozières

Publiée par C'news Actus Dothy sur Jeudi 6 février 2020

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images et Vidéo C’news Actus Dothy