Colis de Noël : attention à la réglementation !

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, France, Guadeloupe, Guyane
Mots clés :

Si vous avez l’intention d’envoyer un colis de végétaux ou de produits végétaux vers l’Hexagone, cet article est pour vous. En effet, l’Union Européenne a adopté une nouvelle réglementation en la matière.

Ces mesures visent à éviter les risques de propagation des maladies des végétaux : insectes, champignons, bactéries ou encore virus.

Désormais, elles concernent tous les bagages des voyageurs et les colis expédiés vers l’Hexagone ou vers un autre pays de l’UE.

Par ailleurs, transporter ou envoyer des végétaux interdits, conduit à leur saisie et est passible de poursuites pénales.

En cette période où les « cadeaux » de ce genre sont nombreux, il est impératif de se renseigner sur l’ensemble des règles en vigueur.

Un certificat phytosanitaire

Aussi, les envois interdits sont : les mangues, les citrons, les aubergines, les boutures et les plants, susceptibles de contenir des organismes nuisibles.

Certains doivent quant à eux, être accompagnés d’un certificat phytosanitaire à demander à la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt.

Cela doit être fait au moins 48 heures avant le départ des marchandises. Et concerne par exemple les avocats et les fruits de la passion.

En revanche, les ananas, les cocos et les bananes sont autorisés dans les bagages et dans les colis, sans restriction de poids et sans formalité.