Comment réagir face à la violence ?

Vues : 7

Depuis plusieurs mois, notamment en zone urbaine, la police constate une augmentation des vols à l’arraché qui visent les personnes portant des bijoux en or. Les autorités policières expliquent cette flambée d’agression par l’appât du gain suscité par la prolifération du commerce de rachat d’or.

Ce mercredi après-midi en pleine rue dans le quartier des Terres Sainvilles à Fort-de-France une femme a été agressée par deux individus qui lui ont arraché sa chaîne en or avant de prendre la fuite à moto.

Dans la soirée, un automobiliste, un homme de 60 ans a été attaqué et blessé légèrement à l’arme blanche, peu avant 19h30 au centre commercial  » la veranda » au quartier Didier à Fort de France.

Le cas jeune Judickaël Jandia, 25 ans, tué d’une balle en pleine tête alors qu’il roulait à moto dimanche matin sur la route nationale 5.

Braquages en série, fugues incessantes, incivilités et bagarres dans certaines écoles en Martinique , consommation d’alcool et de stupéfiants, violence conjugale,  maltraitance ….. Face à cette montée de la délinquance, comment réagir ? C’est là que la campagne de communication pour la non-violence de la Région Martinique prend tout son sens.

Lassée de ces constats successifs et cycliques, consciente des responsabilités qui lui incombent, la région a décidé de lancer une campagne de communication pour la non-violence, via des spots, teasers et affiches visibles sur les médias, les réseaux sociaux et les panneaux d’affichages de l’île. L’objectif est de mobiliser l’ensemble de la population à travers un message clair.

Qu’elle soit physique, psychologique, ou stigmatisante, la violence de notre société doit être combattue, avec lucidité, sans jugement de valeur, et à tous les niveaux. Vaincre les préjugés, développer un nouvel art de vivre ensemble, pour que demain, la violence régresse en Martinique. C’est dans cet esprit que le Conseil Régional programme du 16 au 23 janvier 2013, une campagne massive de mobilisation et de prévention autour du thème de la non-violence.