Concert Misié Sadik annulé : la ville de Fort-de-France s’explique

Vues : 28

Dans l’affaire du concert annulé de Misié Sadik au Grand Carbet du parc culturel Aimé-Césaire, la réaction de la municipalité ne s’est pas faite attendre.

La mairie de Fort-de-France a souhaité le plus rapidement possible donner sa version. C’est ainsi que quelques heures après l’annonce de Misié Sadik, un communiqué émanant de la ville a été publié.

Par courrier du 09/04/2015 la municipalité a rappelé aux organisateurs que pour obtenir un accord définitif il leur fallait prendre contact avec l’administration du SERMAC pour l’établissement d’une convention d’usage et souscrire obligatoirement une assurance de responsabilité civile. Ces conditions devaient être satisfaites au plus tard 20 jours avant la date de l’opération. A ce jour aucun des éléments demandés par la collectivité, pour garantir l’accueil et la sécurité du public, n’a été fournis.

Voici en résumé l’explication de la mairie de Fort-de-France concernant l’annulation du concert de l’artiste guadeloupéen.

Concernant le danger que représente ce type de manifestation Misié Sadik a expliqué que les représentants du Grand Carbet ont estimé que ce type de concert draine un public particulier. Que pour éviter tout débordement, il fallait les organiser dans des lieux ouverts. Après l’annonce faite par le chanteur sur les réseaux sociaux, les commentaires des internautes n’ont pas tardé à fleurir sur la toile. Sur ce point le maire de Fort-de-France souhaite calmer le jeu et précise dans son communiqué :

Didier Laguerre rappelle que la municipalité a toujours été aux cotés des artistes, toutes tendances musicales confondues. Le Maire réfute toute polémique concernant l’artiste programmé au concert du 10/10/2015 ou un style musical particulier. Et rappelle que ce même artiste s’est produit à l’initiative de la Ville à la Fête de la Musique en juin 2015 et au Festival Culturel de Fort-de-France en juillet 2015.

La mairie souhaite avec ce communiqué faire disparaitre cette polémique.

A.G


1 commentaires :

  1. paindoux

    Je me disais bien que cet artiste ne disait pas toute la vérité ! Cette municipalité qui prône tout le temps la négritude ne pouvait pas rejeter cet artiste.

Les commentaires sont fermés