Condamnation à perpétuité de Kerry Ferdinand : « Un signal fort pour tous les meurtriers de femmes en puissance», se félicite l’Union des femmes de Martinique

L’Union des femmes de Martinique a salué mardi la condamnation à la réclusion à perpétuité de Kerry Ferdinand, le meurtrier de Leila Laviolette et ses deux enfants, considérant que c’est «un signal fort ».

« Si nous voulons vraiment éradiquer les violences envers les femmes, il nous faut ensemble, traquer partout et chasser ce système patriarcal ! », affirme l’organisation dans un communiqué.
Elle ajoute qu’ »il faut bannir ( ….) cette idée qu’on puisse avoir droit de vie et de mort sur l’autre », militant pour que soit combattu « tout ce qui dès l’enfance dénigre, discrimine, minorise les femmes, favorise la domination masculine et la domination tout court ».

Elle préconise de développer la prévention des violences, d’accompagner les femmes « pour qu’elles n’aient plus peur » et enfin exhorte à « la solidarité de tous et de toutes ».

« Il faut faire disparaître cette omerta qui empêche encore à tant de femmes de parler », relève encore l’organisation.

« Les femmes ont le droit de vivre dignement sereinement et en paix ! Il nous faut traquer partout et chasser ce système patriarcal, qui ne profite qu’aux profiteurs ! », ajoute-t-elle.