Confinement : Doudja, le garçonnet de 6 ans atrocement violenté par son père, est décédé

En fin de soirée ce dimanche 29 mars, le jeune Daoudja est mort à l’hôpital Necker où il a été admis vendredi dernier. Après les violents coups à la tête reçus au crâne, l’enfant de 6 ans n’avait jamais pu être réanimé, il est mort la nuit dernière. Son père est en détention provisoire.

C’était vendredi, aux environs de 16h30, que le drame a commencé à Tremblay-en-France où Daoudja était domicilié avec ses parents ivoiriens et ses deux frères aînés. Deux heures après l’enfant était transporté vers l’Hôpital Necker dans le 15ème arrondissement. Une hospitalisation qui laissait présager une issue fatale. Son père, homme corpulent s’est acharné sur Daoudja, au point que l’enfant soit pris de convulsions.

Le père de famille a reconnu les faits et, est en détention, en attendant la suite de l’enquête. L’homme de 45 ans, connu dans sa famille pour sa violence envers ses enfants, a été placé en détention provisoire « jusqu’à un débat différé devant le juge des libertés et de la détention (JLD), jeudi prochain » précise la presse nationale.

Dorothée Audibert-Champenois / Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Image capture d’écran C’news Actus Dothy