Confinement en Martinique : Fermeture des commerces non-essentiels, les touristes invités à quitter l’île

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

En raison de la dégradation de la situation sanitaire, on dénombre plus de 4171 cas de covid-19 sur l’île par semaine selon l’ARS ce jour, le préfet de la Martinique vient d’annoncer une nouvelle phase du confinement pour les 3 semaines à venir avec une clause de revoyure dans 15 jours. Les commerces non-essentiels seront fermés et les touristes invités à quitter l’île rapidement.

350 personnes sont hospitalisées, 35 décès depuis les 7 derniers jours et le centre hospitalier, malgré les renforts venus de l’Hexagone, touche ses limites, indique l’ARS. Chaque jour 15 personnes de plus sont hospitalisées. Le variant delta représente 40% des contaminations  Pour toutes ces raisons , la Martinique entre dans une seconde phase de confinement a annoncé le préfet en conférence de presse. A partir de ce mardi 10 août et pour les 3 semaines à venir, les martiniquais sont invités à rester chez eux.

Voici les nouvelles mesures annoncées par le préfet de Martinique :

-Les commerces non-essentiels seront fermés sauf les commerces alimentaires. Cependant, les magasins pour la rentrée scolaire seront ouverts le moment venu a précisé le préfet.

-Les entreprises et administrations sont invitées à favoriser le télé travail. Les activités non essentielles seront arrêtées.

-Tourisme : tous les touristes sont invités à quitter la Martinique. Les hôtels et les locations saisonnière seront fermés sauf pour l’hébergement des soignants venus en renfort.

-Les plages ne seront plus accessibles au public.

-Les déplacements de bateaux ne seront plus possibles, sauf pour des mises en sécurité.

-La zone de libre circulation sera limitée à un kilomètre autour du domicile, au delà, une attestation sera obligatoire, pour aller faire ses courses ou se rendre chez le médecin …

Une clause de revoyure sera faite dans 15 jours si la situation s’améliore. Le couvre feu de 19h à 5 h du matin reste en vigueur

L’ARS rappelle que la vaccination et les gestes barrières sont essentiels pour freiner la progression de l’épidémie.