Conflits sociaux : Serge Letchimy appelle à une issue très rapide des négociations

Vues : 1

Communiqué :

Depuis le 29 janvier 2015, la fourrière départementale de Martinique est bloquée par une grève. Plusieurs jours de discussion n’ont pas permis de trouver de solutions équitables.
Le 18 mars c’est la société de transport Sotravom, qui est bloquée avec une extension sur l’ensemble du réseau de transport du centre.

Dans le strict respect du droit de grève, Serge Letchimy appelle à une issue très rapide des négociations afin de permettre une reprise dans les meilleurs délais de l’activité du transport et de la fourrière.

S’agissant des transports, Il y va de la souffrance des plus démunis à pouvoir se déplacer, et plus globalement de la préservation des outils de travail déjà très fragilisés par un contexte économique tendu.