Contrôlé en grand excès de vitesse, il explique qu’il « voulait décrasser » sa moto

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Non classé
Mots clés :

Le conducteur d’une moto a été contrôlé en grand excès de vitesse par la gendarmerie le 24 mai dernier, sur la RN5 à Sainte-Luce. le conducteur expliquera qu’il « voulait décrasser » son engin et « avait conscience » d’aller vite.

Le 24 mai, les gendarmes de la brigade motorisée du Lamentin procèdent à un contrôle de la vitesse le long de la RN5 sur la commune Sainte-Luce.

L’attention des gendarmes est attirée par un bruit de moteur important arrivant vers eux. Attentif à l’appareil de mesure de la vitesse, ils constatent qu’un conducteur de deux roues pousse son engin à 195Km/h au lieu des 90 autorisés.

Intercepté, le conducteur expliquera qu’il « voulait décrasser » son engin et « avait conscience » d’aller vite.

Son permis de conduire a fait l’objet d’une rétention immédiate et son véhicule, non assuré, a été placé en fourrière en attente de son jugement par le tribunal judiciaire de Fort de France.

« Rappelons que la route n’est pas un circuit d’essai et qu’à ces vitesses, le risque ne pardonne pas… pour le conducteur… et les autres usagers » rappelle la gendarmerie.

« En 2020, près de la moitié des personnes décédées sur les routes de Martinique étaient des motards… Agissons ensemble » poursuit la gendarmerie !