Contrôle technique : A partir du 20 mai, les règles changent

Vues : 968

A partir du 20 mai 2018, un nouveau contrôle technique sera appliqué en France. Cette évolution fait suite à l’application d’une directive européenne visant à harmoniser le contrôle technique en Europe.

Pourquoi une nouvelle règlementation ?

L’union européenne s’est donnée pour objectif à l’horizon 2020 de réduire de moitié le nombre de tués sur les routes par rapport à 2010.

Quelles conséquences ?

Un contrôle technique plus exigeant, avec un nombre plus élevé de défaillances qui entraineront une contre-visite. Le nombre de points contrôlés passe de 123 à 133 et le nombre de défaillances de 453 à plus de 600.

Tous les véhicules particuliers dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes, doivent subir un contrôle technique périodique : 1er contrôle dans les 6 mois précédant la date du 4ème anniversaire, ensuite tous les 2 ans. Ce contrôle est effectué par un organisme agréé par l’État.

L’apparition d’un niveau supérieur de gravité, la défaillance critique impose d’effectuer les réparations le jour même du contrôle pour pouvoir continuer à rouler.
Attention : rouler sans contrôle technique valide expose à une amende de 135€.

Cette nouvelle mesure permet de pointer du doigt les éléments du véhicule qui présentent un danger immédiat tel qu’une usure excessive des pneumatiques ou des freins.

Sources : Securitest.fr