Coronavirus : 15 nouveaux cas de covid-19 confirmés en Martinique en une semaine

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

La Martinique compte aujourd’hui 236 cas confirmés.15 nouveaux cas de covid-19 ont été confirmés sur l’île, depuis le dernier rapport du 12 juin. Et trois patients issus d’évacuations sanitaires de Guyane et d’Haïti sont hospitalisés en réanimation .

Ci-dessous les détails du dernier bulletin de l’ARS Martinique en date du 19 juin 2020) :

La surveillance en ville
Entre le 8 et le 14 juin, on enregistre :
• SOS Médecins : 1 consultation pour suspicion Covid-19 contre 6 au cours des 2 semaines précédentes > en diminution. Ces consultations représentent 0,1% de l’activité.
• Réseau Sentinelles : comme les 2 semaines précédentes, aucune consultation pour suspicion Covid-19 > stable.

La surveillance à l’hôpital
Entre le 8 et le 14 juin, on enregistre :
• Aucun passage aux urgences pour suspicion Covid-19, situation en diminution.
• Un nouvelle hospitalisation en réanimation a été signalée le 12 juin. Il s’agit d’un patient en provenance d’Haïti

La surveillance en établissements médico-sociaux
• Aucun signalement n’a été enregistré entre le 8 et le 14 juin.
• A ce jour, aucun cas de Covid-19 n’est signalé dans les Ehpad de Martinique.

Le contact-tracing
Depuis la levée du confinement, un total de 46 cas a été confirmé. Parmi ces cas, 39 sont des cas importés, 2 sont secondaires et 5 sont sans notion de voyage et/ou en cours d’investigation.

La surveillance virologique
• Entre le 8 et le 14 juin, 1019 tests ont été réalisés et 17 personnes se sont révélées positives. Cela porte le taux de positivité à 1,7% (contre 1,1% la semaine précédante).
• Depuis le début de l’épidémie, 8 714 personnes ont été testées.

AUCUN CLUSTER IDENTIFIÉ À CE JOUR
La Martinique reste placée en niveau de vulnérabilité limitée en raison de l’absence d’éléments suggérant une circulation autochtone.

Aucun cas ou regroupement de cas n’a été détecté.
Les cas diagnostiqués sont des cas ayant une notion de voyage antérieure à la détection du SARS-CoV2 à l’occasion des prélèvements systématiques réalisés à l’arrivée des voyageurs.
Le risque principal de redémarrage de l’épidémie de Covid-19 réside donc dans la survenue d’une ou plusieurs chaînes de transmission à partir de cas confirmés importés.

Une vigilance accrue doit donc être maintenue quant à la surveillance de ces nouveaux cas d’importation et quant aux mesures de gestion qui ont permis à ce jour de contenir le risque épidémique.

Afin de limiter au maximum la survenue de chaines de transmission, les mesures barrières et de distanciation physique doivent être maintenues à leur maximum.

Hygiène des mains, distanciation d’1 mètre, port du masque lorsque cela est nécessaire, sont des gestes qui doivent être intégrés, sur le long terme, par chaque citoyen, afin de se protéger individuellement et de protéger son entourage et sa famille.