Coronavirus : Découvertes macabres de personnes âgées dans des maisons de retraite

Les personnes âgées en maison de retraite payent un lourd tribut dans cette course contre la montre  anti-covid-19. Et pour cause chaque jour les victimes du nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), covid-19, se comptent par centaine en Europe. Les mesures imposées à la population et les recommandations aux personnels soignants ne freinent pas la progression du coronavirus.  En marge de ces règlements stricts à respecter, confinement, mesures d’hygiène drastiques à respecter, censées protéger les plus fragiles, des situations tragiques sont révélées. Aujourd’hui, l’Espagne vient d’annoncer des découvertes macabres dans ses maisons de retraite.

A Madrid, des militaires espagnols ont mis en évidence une situation inquiétante dans les maisons de retraite. Des découvertes macabres dans des maisons de retraites ont été découvertes dans lesquelles de nombreuses personnes âgées ont été entassées, abandonnées ou mortes seules sur leur lit.  De nombreuses victimes soupçonnées d’avoir succombé au nouveau coronavirus. L’information a été rendue public par Margarita Robles, la ministre de la Défense espagnole.

Margarita Robles a manifesté son indignation à la télévision Telecinco  » Nous allons être implacable et inflexibles avec la façon dont les personnes sont traitées dans ces résidences ». Selon plusieurs médias nationaux, « en cas de suspicion de coronavirus » les corps ne doivent pas être déplacés, ni touchés jusqu’à l’arrivée du médecin et des pompes funébres ». Seulement, rapporte la presse locale, avec la multiplication des décès, les services funéraires du pays sont débordés.

Le ministre de la santé, Salvador Illa a ,lui, déclaré, lors d’une conférence de presse que « les Résidences pour personnes âgées sont une priorité absolue pour le gouvernement, nous allons mobilisé tous les moyens. »

En attendant, l’armée est intervenu pour désinfecter des maisons de retraites, après le signalement  de dizaine de décès dans plusieurs établissements à Madrid, dans la région de Castille, La Manche et dans le centre du pays.

Après l’Italie, l’Espagne est le deuxième pays en Europe affecté par la pandémie de Coronavirus. Le Royaume-Uni qui vient de prononcer ce lundi un confinement total pour 3 semaines de sa population a atteint la barre des 6 700 cas et 336 décès sont à déplorer.

À ce jour, le coronavirus a touché à ce jour 174 pays, a contaminé plus de 380 000 personnes et 16 563 patients sont décédés des suites de la maladie.

Il faut noter que 101 857 malades sont guéris de la maladie dans le monde depuis le début de la pandémie.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
ImagesBBC