Coronavirus-Décret : La prescription du Plaquenil (dérivé de la chloroquine) désormais autorisée aux patients Covid-19

Une première victoire pour le Docteur Raoult, le médecin controversé vient de remporter une bataille contre ses détracteurs dans la lutte anti-coronavirus.
Jeudi 26 mars 2020 un décret publié au Journal officiel permet désormais l’utilisation de la chloroquine mais dans un cadre hospitalier et si le médecin le juge utile.

Le ministre de la santé, Olivier Véran autorise la prescription du plaquenil, un dérivé de la chloroquine sans attendre les résultats clinique lancé depuis dimanche dernier. Le ministre a déclaré hier que « l »hydroxychloroquine et l’association Lopinavir/Litovanir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile »

Encadré par un décret, alors qu’il fait l’objet d’une demande massive, le Plaquenil sera interdit à l’exportation.

En résume, selon le directeur général de l’ANSM*, Dominique Martin, il s’agit de « protéger les patients qui en ont besoin et d’éviter les risques de « rupture » de leur traitement à cause d’ordonnances sans aucune justification ».

Comme il a été indiqué dans un décret publié ce jeudi 26 mars au Journal Officiel, Plaquenil peut être administré aux cas les plus graves de la maladie mais pas aux formes moins sévères. Demain vendredi 27 mars, le Conseil d’Etat confirmera ce décret aujourd’hui vendredi 28 mars.

ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran C’news Actus Dothy