Coronavirus : L’aide aux SDF s’organise après l’appel des associations

Comme l’a affirmé le Président de la République lundi 16 mars, l’Etat n’abandonnera personne et encore moins les plus précaires. Le ministre des logements a pris au mot le Chef de l’Etat et Julien Denormandie annonce ce soir que «50 premières chambres d’hôtel sont ouvertes dès mercredi soir pour les SDF».

Une nouvelle qui ne manquera pas de rassurer beaucoup d’internautes qui s’inquiétaient du sort des sans-abris. Entre 140 000 et 250 000 personnes sont concernées par ces premières mesures. Sont en difficulté, non seulement les sans-abris, mais aussi les migrants qui vivent dans des abris de fortune. Ces logements permettront, donc aux personnes démunis de se confiner comme les autres, souligne  Julien Denormandie lors d’une interview accordé aux confrère Le Parisien.

A Paris, sont réquisitionnés : L’hôtel CIS Paris Kellerman dans le 13ème arrondissement. 50 chambres sont disponibles. Selon le ministre des logements, d’ici la fin de la semaine, 170 autres chambres seront mises à disposition pour les sans-abris. «500 chambres sont   identifiées dont 200 à Paris et ses environs », tout cela grâce aux accords entre propriétaires d’hôtel, le groupe Accor.  Ce qui n’est qu’un début à précisé le ministre des logements.

Pour coordonner les gestes de solidarité de la population, envers les plus démunis, Julien Denormandie conseille à tous ceux qui veulent aider les SDF de se rapprocher des associations « qui ont l’expertise, l’expérience et l’organisation pour venir en appui à l’accompagnement des plus précaires ».

Le ministre assure par ailleurs, avoir « déjà libéré une enveloppe de 50 millions d’euros pour gérer la crise », ce qui pourrait augmenter en cas de besoin.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
ImagesBienPublic