Coronavirus : « Le cercle s’élargit aux 30-40 ans » selon un infectiologue de l’hôpital Tenon à Paris

L’épidémie de coronavirus est plus grave que prévue et pour cause le cercle s’élargit. Il «n’est plus rare de voir des jeunes de 30 ou 40 ans sans pathologie», désormais, des  cas sévères sur des personnes moins fragiles augmentent dans les services d’urgence. D’où l’inquiétude qui grandit quand plusieurs médecins signalent que l’épidémie à laquelle la France et d’autres pays font face «est plus grave que prévue ». Selon l’information du Parisien, Gilles Pialoux, le chef de service infectiologie de l’hôpital Tenon dans le 20ème arrondissement insiste sur le fait que «le coronavirus ne joue pas dans la même cour que la grippe».

Le Président Emmanuel Macron a tenu à le dire jeudi soir lors de son allocution télévisée : «Il faut se préparer à une deuxième vague qui touchera, un peu plus tard, des personnes plus jeunes à priori moins exposées à la maladie mais qu’il faudra soigner également».

C’est déjà le cas si on se réfère aux mises en garde du milieu hospitalier. Toujours dans Le Parisien, le secrétaire adjoint de la Société d’anesthésie et de réanimation a déclaré lui aussi que « la contamination est telle qu’on finit par avoir des formes critiques chez des jeunes ». Même si 80% des personnes sortent rescapées de la maladie, il n’empêche que les services de réanimation en France restent en alerte maximum. Car ces nouvelles données entraînent logiquement un accroissement du nombre de personnes devant être placées en service de réanimation.

Aujourdhui, face à la propagation rapide du Covid-19, des anesthésistes se veulent rassurant en insistant sur leur capacité à gérer la crise sanitaire. Pour rappel, «la France possède 336 services de réanimation, avec en moyenne 8 lits» selon les sources du Parisien.

Et, rapporte le site d’informations, l’Express, l’autre pays européen le plus touché par le covid-19, l’Italie, commence à avoir des cas critiques dans la tranche d’âge de 40 à 45 ans, alertent des journalistes français basés en Italie.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram Dorothée Audibert-Champenois
Images capture d’écran/QuoiDocteur?