Coronavirus : Le chef de l’Etat déclare ce soir « Nous sommes en guerre contre l’épidémie, de jour comme de nuit»

Après sa première allocution jeudi dernier, le Président Emmanuel Macron a ce lundi 16 mars annoncé de nouvelles mesures plus strictes face à des conditions sanitaires qui se dégradent fortement. L’objectif étant de ralentir la progression de la maladies, plus que les premiers gestes, se laver les mains ou les distances à tenir, le chef de l’Etat a présenté des mesures fortes et un déploiement de moyens extraordinaires.

« Dès demain et pour 15 jours les déplacements seront forcément réduits, les relations familiales ne seront plus possibles. Dans l’Hexagone comme en outremer seuls les trajets nécessaires seront autorisés comme faire des courses, se soigner, travailler pour faire un peu d’activités physiques quand on est absolument seul » a indiqué le chef de l’Etat.

Le second tour sera reporté, ce qui fait suite à une décision unanime prise en concertation avec le Conseil Scientifique, l’Assemblée nationale et les chefs de partis. Emmanuel macron a exhorté les Français a garder leur calme « il ne faut pas que les fausses informations circulent à tout va »

En chef de guerre, le chef de l’Etat a de nombreuses fois répété que « Nous sommes en guerre. Une guerre sanitaire dont l’ennemi est là insaisissable et qui progresse « et cela notre mobilisation générale ».

Dans ce contexte toutes les réformes seront suspendues, a déclaré Emmanuel Macron, le gouvernement ne pourra légiférer que par ordonnances « Toutes les actions du gouvernement doivent être tournées vers le combat contre l’épidémie » la vie démocratique et le contrôle du parlement doit continuer durant cette période, a assuré le chef de l’Etat. Emmanuel Macron quii appelle tous les français à s’inscrire dans cette union nationale.

Les masques seront réservés en priorité pour l’hôpital et pour la médecine de ville et de campagne, en particulier aux généralistes et aux infirmières désormais en première ligne dans la gestion de la crise. Des masques seront livrés dans les pharmacies dès demain soir dans les 25 départements les plus touchés.

 La garde des enfants des soignants et leurs déplacements font l’objet d’une attention particulière dans cette crise sanitaire inédite  : « Un service minimum de garde est mis en place dans les école et les crèches. Des demain les taxis et les hôtels seront mobilisés à leur profit ».

En Alsace un hôpital de campagne de service de santé des armées. Les armées apporteront aussi leur concours pour déplacer les malades les plus infectés et réduire la congestion des hôpitaux.

« Pour préserver notre système de soin, nous avons pris ce matin entre européens une décision commune. Dès demain midi, les frontières à l’entrée de l’Union européenne et l’espace Schengen seront fermées pendant trente jours. » a déclaré Emmanuel Macron.

« Je veux dire à tous nos compatriotes qui vivent à l’étranger, ils doivent se rapprocher des ambassades et des consulats et nous organiserons pour ceux qui le souhaitent, leur rapatriement ».

« Cette crise sans précédent aura des conséquences humaines, sociales et économiques majeures. Pour les plus précaires, les plus démunis, les personnes isolées, nous ferons en sorte qu’ils puissent être nourris, protégés ».

« Pour la vie économique, aucune entreprise quelque que soit sa taille ne sera livrée au risque de faillite. Aucun français ne sera laissé sans ressource. »

« Pour les entreprises nous mettons en place un dispositif exceptionnel, report de charge fiscale et sociale, de soutien au report d’échéance bancaire et de garantie de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’eurosp pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques. Pour les plus petites, celles qui font face aux difficultés n’auront rien à débourser, ni pour les impôts, ni pour les cotisations sociales. Les factures d’eau, de gaz, d’électricité seront suspendues.

Le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi.Un fond de solidarité sera créé pour les entrepreneurs, commerçants, artisans. »

Ce sont là toutes les mesures présentées ce soir lors de l’allocution d’Emmanuel Macron qui aura duré 20 minutes.

Des disposition et leurs modalités d’application qui seront précisées par le chef du Gouvernement dès demain mardi 17 mars 2020.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Image capture d’écran/C’news Actus Dothy