Coronavirus : Un troisième cas confirmé en France, les ARS Martinique et Guadeloupe mobilisées

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Guadeloupe, Guyane, Martinique
Mots clés :

Un troisième cas du coronavirus chinois a été détecté en France, ce vendredi soir a annoncé Agnès Buzyn, ministère de la Santé. Il s’agit d’un proche du patient parisien hospitalisé à l’hôpital Bichat.

Les trois personnes infectées par le coronavirus avaient séjourné en Chine. Ces patients sont actuellement hospitalisées à Bordeaux et à Paris et placés à l’isolement.

Dès la confirmation de ce troisième cas ce vendredi soir, les Agences régionales de santé de Martinique et Guadeloupe ont immédiatement réagi pour anticiper le risque d’arrivée du Coronavirus nCoV aux Antilles.

C’est à elles d’assurer la déclinaison régionale des recommandations transmises par le ministère de la Santé. Un dispositif de surveillance et un circuit de prise en charge en cas de signalement d’une contamination « possible » sont donc en préparation, en collaboration avec les Samu, les établissements hospitaliers et les professionnels de santé. Des recommandations aux voyageurs vont très prochainement être affichées au port et à l’aéroport, écrit France Antilles Guadeloupe.

En Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy… des affiches d’information aux voyageurs ont été mises en place dès ce vendredi soir dans les aéroports, indique RCI.

La ministre de la santé a indiqué des consignes très claires aux voyageurs qui rentrent de Chine : « Il est important de se surveiller et au moindre signe respiratoire, ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il ne faut pas appeler un médecin, il faut appeler le centre 15, qui vient chercher les gens à domicile, les emmène en hospitalisation ».

« Ce qui nous permet de mettre les gens à l’isolement, de faire les tests. Si les tests sont positifs, ils sont gardés sous surveillance. Si les tests sont négatifs, ils sortent« , a-t-elle expliqué hier soir.

La Chine a intensifié ses efforts pour contenir la propagation d’un nouveau virus tueur avec le confinement de plus de 40 millions de personnes. Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan, une ville du centre de la Chine, s’est encore aggravé vendredi, avec 26 morts.

Ce qu’il faut savoir sur le coronavirus nCOV : 

Affiche : Le Parisien