Coronavirus : Une flambée des prix aux Antilles et en Guyane constatée

En Martinique, Guadeloupe et en Guyane, l’inquiétude monte concernant la flambée des prix sur certains produits de première nécessité. Le député guyanais Gabriel Serville et Alfred Marie-Jeanne, président de la CTM, ont fait part de leur préoccupation.

« Vous êtes nombreux à m’avoir interpellé sur la flambée des prix observée sur certains produits de première nécessité. Il est inadmissible que certains, heureusement très minoritaires, se lancent dans une course au profit au détriment de la population » a publié le député guyanais sur Facebook.

Il a indiqué avoir « immédiatement saisi la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes afin qu’une communication rappelant la loi soit faite, des contrôles (dans la mesure du possible et des recommandations sanitaires) aléatoires effectués et des sanctions éventuelles prises ». (voir en fin d’article)

Alfred Marie-Jeanne, président de la Collectivité Territoriale de Martinique a fait part de ses inquiétudes dans un communiqué :

Dans la situation de crise sanitaire exceptionnelle que nous connaissons actuellement, je tiens à vous faire part de ma préoccupation quant au risque d’inflation des prix à la consommation que la Martinique pourrait connaître.

La tendance inflationniste pourrait avoir des effets amplifiés et dommageables pour une large majorité de la population martiniquaise.

Des mesures préventives et correctives doivent être dès à présent, envisagées.

Certains internautes martiniquais et guadeloupéens témoignent également sur les réseaux sociaux :

Dans une station service de Fort de France, un pack de 6×1litre d’eau est vendu 12euros et des poussières …

Le paquet de nouilles était à 0,55€ avant le confinement à carrefour cluny aujourd’hui il est à 0,81€ soi disant en promotion.

Coronavirus =augmentation des prix … surtout les pharmacies … vive ma Guadeloupe