Corsair annonce la suppression de 112 postes

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, Guyane, Martinique
Mots clés :

Après la reprise de la compagnie aérienne par des investisseurs d’Outremer, Corsair a annoncé la suppression de 112 postes. Cette mesure concerne des personnels navigants et des personnels au sol.

Pour justifier cette diminution, la compagnie aérienne explique qu’elle souhaite être en mesure de rembourser les aides de l’Etat.

Et même si la création de 14 postes est prévue, « il s’agit avant tout de répondre aux exigences des parties prenantes signataires de l’accord ».

Aussi, Corsair indique qu’une « rupture conventionnelle collective » a été proposée au personnel navigant, conduisant au départ de 65 salariés.

Ce plan social concerne également le personnel au sol. Avec la « suppression de 61 postes et la modification de 19 postes sur les 339 CDI ».

Améliorer la compétitivité

Il faut se rappeler qu’un plan de sauvetage a été signé fin décembre entre l’Etat et un consortium d’investisseurs ultramarins.

Une enveloppe de 300 millions a été nécessaire pour « la restructuration et le développement » de la compagnie aérienne.

Corsair qui s’est « engagée à améliorer significativement sa compétitivité», entend ainsi se recentrer sur les dessertes de l’Outremer.

En 2019, elle a transporté 1,2 million de passagers vers la Guadeloupe et la Martinique, la Réunion, l’île Maurice, Mayotte, la Côte-d’Ivoire et le Canada.