Corsair reprendra progressivement ses vols à compter du 12 juin

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France, Guadeloupe, Guyane, Martinique
Mots clés :

La compagnie aérienne Corsair reprendra progressivement, à compter du 12 juin, ses vols Outremers en commençant par la desserte de la ligne Paris-Réunion.

« Corsair s’est vue (….) contrainte de suspendre momentanément son programme de vols à compter du 26 mars, mais reprendra progressivement son activité à partir du 12 juin. (La) ligne Paris – Réunion : reprise des vols le 12 juin », écrit la compagnie dans un communiqué à l’attention de ses clients.

Suivront les dessertes suivantes :
Ligne Paris – Fort-de-France : reprise des vols le 13 juin,
Ligne Paris – Pointe-à-Pitre : reprise des vols le 14 juin,
Ligne Paris – Abidjan : reprise des vols le 23 juin,
Ligne Paris – Maurice : reprise des vols le 25 juin,
Ligne Paris – Montréal : reprise des vols le 3 juillet,

S’agissant des lignes Paris – Miami, la compagnie indique : « nous suivons la situation aux Etats-Unis de près et attendons une clarification des autorités ».

Par ailleurs, la compagnie informe ses clients qui ont réservé un vol par une agence tierce (Go voyage, Opodo, Selectour, etc), qu’ils doivent se rapprocher directement de l’agence.
« Si vous bénéficiez d’un billet Smart ou Flex, celui-ci vous sera remboursé aux conditions en vigueur », précise-t-elle.

Dans le cas contraire, la compagnie propose deux options soit :
« Demander le report de votre vol ou le changement de destination sans frais de modification (réajustement tarifaire uniquement si nécessaire) en contactant le 3917″. Ou encore en complétant le formulaire dédié sur le site internet de la compagnie.

Le report est valable 1 an à compter de la date de vol initial, précise la compagnie.
Soit « demander un avoir valable 1 an sur l’ensemble des destinations. L’avoir sera remboursable 1 an après la date du vol initial, s’il n’a pas été pas utilisé.

« Nos délais de traitement peuvent être longs dans un contexte encore très perturbé (4 semaines minimum) », prévient la compagnie.