Costa Magica en escale à Fort de France : Le maire veut « une interdiction aux 200 croisiéristes italiens de profiter de l’escale foyalaise »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Après avoir été refoulé dans plusieurs port de la Caraïbe, Le Costa Magica va accoster ce jeudi 12 mars en Martinique. Au total 2500 passagers dont 200 italiens et 300 martiniquais sont à bord du navire de croisière. L’escale du bateau demain à Fort de France suscite une grande inquiétude auprès de la population et le maire de Fort de France demande la mise en place d’un « dispositif sanitaire afin de vérifier que les résidents de Martinique n’aient pas contracté le virus à bord »

En Martinique un troisième cas de coronavirus a été confirmé par l’ARS hier dans la journée et l’accostage du Costa Magica au port de Fort de France ce jeudi 12 mars, avec 200 italiens à bord suscite inquiétude et interrogation.

Une inquiétude justifiée en raison de la mise en quarantaine de toute l’Italie depuis lundi soir, pays le plus touché en Europe par le coronavirus.

Dans un communiqué le maire de Fort de France demande « une interdiction aux croisiéristes, notamment italiens de profiter de l’escale foyalaise » ainsi que la mise en place d’un « dispositif sanitaire afin de vérifier que les résidents de Martinique n’aient pas contracté le virus à bord ».

« Ceux-ci ne doivent pas constituer un danger potentiel pour leurs parents, grands-parents, leurs familles et leurs proches au cas où ils seraient des porteurs asymptomatiques » poursuit le communiqué ci-dessous :

Le Costa Magica sera en escale à Fort-de-France, sur le terminal de croisière des tourelles, ce jeudi 12 mars 2020 au matin.

La prudence liée au Coronavirus impose une interdiction aux croisiéristes, notamment italiens de profiter de l’escale foyalaise. Cette interdiction préventive se justifie également par la décision des autorités italiennes de mise sous quarantaine de la totalité de leur pays ce lundi.

Le gouvernement a arrêté une stratégie nationale de non propagation du virus sur le territoire. Il doit en être ainsi à la martinique. J’interpelle les autorités pour qu’elles déploient également un dispositif sanitaire afin de vérifier que les résidents de Martinique n’aient pas contracté le virus à bord et assurent le cas échéant, leur prise en charge si besoin. Ceux-ci ne doivent pas constituer un danger potentiel pour leurs parents, grands-parents, leurs familles et leurs proches au cas où ils seraient des porteurs asymptomatiques.

Il ne faut prendre aucun risque exposant notamment nos compatriotes les plus âgés ou les plus fragiles à une contamination par le virus. A ce stade du début de l’introduction du virus à la Martinique, il est important de rechercher le patient zéro, à l’instar de la stratégie nationale.

Par ailleurs, la fin de la saison de croisière risquant d’être compromise, j’invite les autorités à réunir, en urgence, les entreprises de l’industrie du tourisme pour trouver les mesures d’accompagnement nécessaires.